Vinci choisi pour le futur aéroport de Notre-Dame-Des-Landes

PARIS (Reuters) - Le groupe de BTP français Vinci a été choisi par le gouvernement pour la concession et la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui doit reprendre à partir de 2017 les dessertes aériennes de Nantes-Atlantique.

Partager

"Le concessionnaire investira de l'ordre de 400 à 500 millions d'euros dans la réalisation des nouvelles infrastructure, en se conformant à un cahier des charges particulièrement exigeant en termes d'insertion environnementale", a déclaré le ministère de l'Ecologie.

La décision de construire ce nouvel aéroport est vivement contestée par des élus locaux et des associations de défense de l'environnement pour qui ces nouvelles infrastructures vont à l'encontre des engagements du gouvernement dans la lutte pour le réchauffement climatique.

Julien Ponthus, édité par Thierry Lévèque

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS