Vilmorin mise sur l'ouverture de la Chine aux OGM avec le rachat de Syngenta par ChemChina

PARIS (Reuters) - Le leader français des semences Vilmorin serait très bien positionné en cas d'ouverture de la Chine à la culture des OGM grâce à un accord de licence sur le maïs avec Syngenta. Or le spécialiste suisse des semences et des pesticides à été racheté par le groupe public ChemChina, ce qui pourrait entraîner l'ouverture du marché chinois aux OGM.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vilmorin mise sur l'ouverture de la Chine aux OGM avec le rachat de Syngenta par ChemChina
Vilmorin s'attend à ce que la Chine s'ouvre à la culture des OGM après le rachat par un groupe chinois de Syngenta.

Le groupe public ChemChina a finalisé début mai le rachat de Syngenta, le spécialiste suisse des semences et des pesticides, pour un montant de 43 milliards de dollars.

"Tant que les Chinois n'ont pas leur propre technologie, ils bloqueront (la culture) des OGM", a souligné lors d'une conférence de presse Emmanuel Rougier, directeur général de Vilmorin. "Je prends le pari que d'ici quelque temps les OGM seront autorisés en Chine avec la technologie Syngenta. L'accord que nous avons passé avec KWS et Syngenta il y a deux ans maintenant nous donne accès à toute la technologie de Syngenta (sur le maïs OGM)", a-t-il observé. "Donc si ça s'ouvre en Chine, nous serons un des rares effectivement à pouvoir également commercialiser ces technologies", explique encore le directeur général du 4e semencier mondial.

Vilmorin a conclu un accord de licence avec Syngenta

Vilmorin et le groupe allemand KWS ont conclu en octobre 2015 un accord de licence avec Syngenta portant sur le maïs OGM. Le groupe français est aujourd'hui assez peu présent en Chine, notamment par le biais d'une coentreprise dans le maïs.

Vilmorin a annoncé mercredi 18 octobre au soir une forte progression de ses résultats annuels 2016-2017 et s'est fixé un objectif de croissance organique de 5% pour l'exercice en cours. A 15h45, le titre Vilmorin accusait toutefois une baisse de 3,1% à 79,63 euros, les résultats et les objectifs étant jugés sans surprise.

Pour Reuters, Gus Trompiz, avec Jean-Michel Bélot, édité par Gilles Guillaume

0 Commentaire

Vilmorin mise sur l'ouverture de la Chine aux OGM avec le rachat de Syngenta par ChemChina

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS