Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Villeneuve Pet Food repris par l'allemand Deuerer

, , , ,

Publié le

Le tribunal de commerce d'Agen a confié à l'industriel allemand Deuerer la reprise de l'entreprise Villeneuve Pet Food (VPF), jusqu’ici  filiale du groupe Continentale Nutrition, basé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais.

Villeneuve Pet Food repris par l'allemand Deuerer © D.R.

A Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), syndicats et direction affichent leur satisfaction. Le tribunal de commerce d’Agen, s’est prononcé en faveur du plan de reprise de Villeneuve Pet Food (VPF) présenté par le groupe familial allemand Deuerer. Par cette décision, le tribunal n’a retenu ni le projet de continuation proposé par le fonds d’investissement Alandia, nouveau propriétaire de Continentale Nutrition (maison mère de VPF), ni le plan de reprise du groupe irlandais Cats and Dogs Food.

Basée à Bretten, près de Karlsruhe dans le Bade-Wurtemberg, la société Deuerer affiche un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros. Spécialisée dans la production d’aliment pour chats et chiens diffusés sous marque distributeur, Deuerer a pris, en juillet 2013, une participation dans la société Vitakraft (aliments pour oiseaux, rongeurs, chats et chiens).

Investissements et embauches

Avec la reprise du français Villeneuve Pet Food, Deuerer veut disposer d’une base de production en France et d’un centre d’expédition vers l’Europe du sud (Portugal, Espagne, Italie). Aussi l’industriel allemand compte y transférer une partie de la production de Bretten (20 000 à 30 000 tonnes) afin de porter la production du site de Villeneuve-sur-Lot à plus de 100 000 tonnes par an. Dans ce cadre, et moyennant un apurement des dettes de VPF (de l’ordre de 8 à 10 millions d’euros) Deuerer a annoncé un plan d’investissement de 5 millions d’euros et l’embauche, à terme, de 30 à 50 salariés. A ce jour, VPF emploie 154 salariés.

Villeneuve Pet Food était depuis 2012, une filiale du groupe français Continentale Nutrition, dont le siège est à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

En redressement judiciaire depuis le 25 juillet 2013, Continentale Nutrition a été reprise par le fonds d’investissement Alandia. Elle emploie 664 salariés dont 510 salariés à Boulogne-sur-Mer. Le groupe a réalisé, en 2013, un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros.
Les salariés de VPF craignaient d’être également repris par Alandia, évoquant un risque de délocalisation de la production vers Boulogne-sur-Mer. A l’inverse, Alandia avait mis en avant la nécessité de maintenir cette filiale dans le giron de Continentale Nutrition, pour conforter son plan de reprise. Le tribunal de commerce d’Agen n’a visiblement pas retenu cet argument.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle