Vie d'un commis voyageur

Guillaume Dessaix

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Vie d'un commis voyageur
Qu’il est loin le temps de la gloire et de la sobriété.
© Hulton Archive - Getty Images
Waldorf Astoria, 1956. Oscar Fraley tente de convaincre le représentant de commerce, de passage à New York, de le laisser écrire sa biographie. Les deux hommes tombent d’accord. Fraley va retracer, deux décennies après les faits, la glorieuse histoire de l’agent qui a pourri la vie d’Al Capone. Habitué des unes des quotidiens quand il traquait les trafiquants d’alcool, Eliot Ness les a désertées depuis la fin de la prohibition en 1933. Héros oublié de l’Amérique, il enchaîne boulots et goulots. Devenu directeur de la sécurité publique, il échoue à coffrer le Boucher de Cleveland, un tueur en série qui ferait passer Capone pour un séraphin joufflu. Ness perd de son aura ; d’autant qu’il a pris la mauvaise habitude de lever coude et midinettes. Un accident de voiture, alors qu’il est ivre,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte