Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

[Vidéo] Voilà à quoi ressemble le miroir du futur

Coralie Lemke ,

Publié le

Vidéo Ce miroir intelligent vous scrute, collecte vos données et détecte les changements inhabituels dans vos constantes de santé. Et en prime, il reflète votre image. 

[Vidéo] Voilà à quoi ressemble le miroir du futur
Le miroir détecte et analyse les grains de beauté.
© Care OS

Miroir, mon beau miroir, dis-moi si… je dois aller consulter un dermatologue pour mes grains de beauté. Voilà à quoi pourra répondre le miroir du futur. Tout juste revenu du CES à Las Vegas, Care Os a présenté son prototype de miroir intelligent, qui scrute et stocke les données de toute la famille.  

Grand et large, le miroir est éclairé tout le long de son cadre de bois. Une interface est disponible par-dessus l’image qu’il reflète. "Care Os propose plusieurs fonctionnalités autour de la beauté", explique Chloé Szulzinger, la porte-parole, tout en faisant une démonstration. Elle place son rouge à lèvres devant le miroir, qui reconnaît la marque ainsi que le modèle, et lui propose des tutos Youtube avec le rouge à lèvres en question.

Surveiller ses constantes de santé

A côté de son volet beauté, Care Os se veut être une interface globale de prévention pour surveiller ses données de santé. En recueillant par exemple le poids de quelqu'un, grâce à une balance connectée, sa fréquence cardiaque, avec une montre connectée, ou encore la température corporelle d’un bébé avec un thermomètre intelligent. Le miroir en lui-même sait aussi détecter des anomalies sur la peau. "Il enregistre votre profil, fait une photo de vos grains de beauté puis analyse leur forme et leur couleur grâce à un système d’intelligence artificielle. Quand il remarque un changement, il le signale", souligne Chloé Szulzinger. Or un grain de beauté qui évolue, c’est un signe qu’il faut se rendre chez le dermatologue.

Un boîtier où tout transite

Pour évoluer dans le logiciel, nul besoin de toucher l’écran. "Pour éviter un miroir plein de traces de doigt, nous avons installé des capteurs tout autour du cadre. Ce sont eux qui permettent de cliquer sur l’écran sans même avoir de contact", explique Ali Mouizina, en charge de la technologie chez Care Os. Les datas, elles, sont transmises soit via le bluetooth, soit via le wifi. "Toutes les informations transitent par un petit boîtier. Ce dernier, pour communiquer avec le miroir, sera soit intégré dedans, ou via un cable HDMI,  ou connecté grâce au wifi", poursuit Ali Mouizina.

Mais après avoir été récupérées par ce grand miroir intelligent, où vont les données de santé qui sont stockées ? Nulle part, selon Care Os. L’entreprise dit mettre un point d’honneur à respecter la vie privée des utilisateurs en ne stockant aucune donnée dans le cloud. "Nous allons nous assigner aux normes du RGPD, le règlement européen sur la protection des données", assure Bérengère de Laporte, la directrice marketing. Tout restera dans un système interne à la salle de bains.

Le lancement du miroir est prévu pour la fin de cette année mais avec un miroir d’un format plus petit. "Il est quand même très imposant et ne conviendrait pas à toutes les salles de bains", sourit Bérangère de Laporte. Pour l’instant, Care Os n’a pas encore défini de prix pour son produit.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle