Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Voici comment sera assemblé le lanceur Ariane 6

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Vidéo ArianeGroup l'a confirmé : 14 exemplaires de l'Ariane 6 sont en cours de construction. Le vol inaugural devrait être programmé pour 2020. D'ici là, quelques étapes de production restent à finaliser. 

[Vidéo] Voici comment sera assemblé le lanceur Ariane 6
Les différents étages de l'Ariane 6 sont d'abord assemblés horizontalement.
© ESA/ArianeGroup

C'est à Kourou (Guyane) qu'auront lieu les dernières étapes de la production d'Ariane 6. Les morceaux du lanceur arriveront d'Europe sur le territoire d'outre-mer et seront assemblés dans un hangar spécial, proche du nouveau pas de tir, construit pour accueillir la nouvelle génération de fusées. Le constructeur a annoncé le 6 mai 2019 avoir débuté la production d'une série de 14 premiers exemplaires qui voleront entre 2021 et 2023.

ArianeGroup a dévoilé une vidéo présentant le déroulement des opérations au Centre spatial guyanais (CSG).  La vidéo explique qu'une fois sur place, les étages d'Ariane 6 seront assemblés de manière horizontale. Après cette étape cruciale, le module principal d’Ariane 6 sera transféré sur la base de lancement, et mis à la verticale. Un portique mobile entourera la fusée et permettra d’intégrer différents modules, notamment les boosters qui s’appliqueront de part et d’autre la tour centrale. Enfin, la charge utile sera montée au-dessus de toute la structure, prête au décollage. Pour l’ESA, "la ligne d’assemblage des Ariane est aussi simple que celle d’une voiture".

 

 

Les chantiers de l'ESA 

En plus d’Ariane 6, l’ESA s’attelle aussi à d’autres nouveaux chantiers. Vega-C, la version légère du lanceur Vega, a terminé sa construction : les derniers tests de moteurs ont été validés, et l’appareil sera bientôt prêt à décoller. L'ESA s’occupe aussi d’une nouvelle structure dédiée au lancement de multiples satellites appelée Small spacecraft mission service (SSMS). Cette structure permet de mettre en orbite plus de 12 différents satellites lors des lancements, adaptée selon si celui-ci s’effectue avec Vega, Vega-C ou Ariane 6.

Enfin, Space Rider est le module développé pour créer un appareil réutilisable. C’est un système de transport spatial qui permet de faire des allers-retours en orbite basse. Cette innovation sera intégrée à Vega-C.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle