Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Virgin Galactic valide le test de son système de retour dans l'atmosphère

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo L’appareil VSS Unity de la compagnie Virgin Galactic a validé le 1er mai, Feather, son système de rentrée atmosphérique. Durant la phase de freinage, il corrige l’assiette du cockpit. L’échéance de premier vol commercial, fixée par les équipes courant 2017, approche à grands pas.

[Vidéo] Virgin Galactic valide le test de son système de retour dans l'atmosphère
L'appareil VSS Unity de la compagnie Virgin Galactic pendant la phase de test, le 1er mail, de son système de rentrée atmosphérique, Feather
© Virgin Galactic

Katy Perry et Stephen Hawking, peuvent commencer à faire leurs valises. L’avion VSS Unity a réussi, lundi 1er mai, le test de son système, nommé Feather, de rentrée atmosphérique. La session s’est déroulée au-dessus du désert de Mojave, dans l’état de Californie aux Etats-Unis. La compagnie Virgin Galactic marque un pas supplémentaire vers l’exploitation de vols commerciaux dans l'espace.

Un système de freinage pour un avion qui se prend pour un volant de badminton

Le prototype SpaceShipTwo, harnaché à son avion porteur, a décollé dans la matinée du Mojave Air and Space Port. Durant la phase de freinage, Feather corrige l’assiette du cockpit à l’aide des gouvernes situées en queue de l’appareil.

Gaben Williams, ingénieur en charge des tests, explique dans la vidéo que la rentrée dans l’atmosphère fait irrémédiablement piquer du nez le VSS Unity. L’appareil adopte un comportement qu’il compare à celui d’un volant de badminton.

L’analyse des données collectées durant le vol va permettre d’optimiser le comportement de Feather. Les premiers rapports des pilotes et des équipes de contrôle sont “extrêmement encourageants” selon Virgin Galactic.

L’échéance du premier vol commercial approche

A l’occasion des tests du système de rentrée dans l’atmosphère Feather, le VSS Unity a réalisé son quatrième vol libre. Le premier a eu lieu en décembre 2016 . Au total l’appareil a volé à huit reprises. En 2014, le vaisseau s’était écrasé lors d’un vol d’essai. Cela n’a pas freiné l’ambition de Virgin Galactic. Ses équipes ont annoncé en août 2016 que les premiers passagers embarqueront en 2017. La compagnie n’a plus que quelques mois pour honorer les réservations, d’une valeur de 250 000 dollars (223 000 euros) effectuées, par la chanteuse et le physicien.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle