[Vidéo] Vahana, le taxi volant et autonome d'Airbus, réussit son premier vol de longue durée

Un an après avoir réussi un premier vol test de 53 secondes, le taxi volant d'Airbus se déplace pendant plusieurs minutes dans les airs et sans pilote. Une vidéo rendue publique le 12 février témoigne de cette nouvelle étape pour le projet Vahana. L'avionneur français prévoit de commercialiser son aéronef en 2020.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Vahana, le taxi volant et autonome d'Airbus, réussit son premier vol de longue durée
Le taxi volant d'Airbus se déplace pendant plusieurs minutes dans les airs et sans pilote. (Image d'archive)

Premier vol de longue durée pour le taxi volant d’Airbus. En janvier 2018, le VTOL (“aéronef à décollage et atterrissage verticaux”) baptisé Vahana réussissait un premier test assez bref de 53 secondes. Un an plus tard, toujours à l’aéroport de Pendleton (Oregon, Etats-Unis), l’engin réalise un essai de plusieurs minutes dans les airs. C’est la première fois que l’engin montre véritablement ses capacités de déplacement. Lors du test précédent, un document le montrait simplement décoller, voler en stationnaire puis atterrir.

Dans une nouvelle vidéo de cinq minutes partagée par La Dépêche, l’appareil décolle sans pilote à plusieurs dizaines de mètres du sol avant de voler à allure modérée. Airbus n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet mais les caractéristiques du prototype sont a priori inchangées. Il pèse 745 kilos pour une longueur de 5,8 mètres et une envergure de 6 mètres. Il est équipé de huit rotors.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une commercialisation prévue en 2020

Le projet Vahana est toujours piloté par A3, le centre d’innovation technologique du groupe Airbus basé dans la Silicon Valley. L’avionneur espère commercialiser son aéronef en 2020 tandis que plusieurs groupes souhaitent également développer une offre de taxi volant. En janvier, Boeing a également fait voler pour la première fois son aéronef. Uber mise notamment sur son centre de recherche parisien pour développer un engin similaire. L’Américain Bell et le Chinois Ehang sont aussi dans la course. Prochaine étape pour le groupe français : les vols habités.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS