Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Vahana, le taxi volant et autonome d'Airbus, réussit son premier vol de longue durée

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Un an après avoir réussi un premier vol test de 53 secondes, le taxi volant d'Airbus se déplace pendant plusieurs minutes dans les airs et sans pilote. Une vidéo rendue publique le 12 février témoigne de cette nouvelle étape pour le projet Vahana. L'avionneur français prévoit de commercialiser son aéronef en 2020.

[Vidéo] Vahana, le taxi volant et autonome d'Airbus, réussit son premier vol de longue durée
Le taxi volant d'Airbus se déplace pendant plusieurs minutes dans les airs et sans pilote. (Image d'archive)
© Airbus

Premier vol de longue durée pour le taxi volant d’Airbus. En janvier 2018, le VTOL (“aéronef à décollage et atterrissage verticaux”) baptisé Vahana réussissait un premier test assez bref de 53 secondes. Un an plus tard, toujours à l’aéroport de Pendleton (Oregon, Etats-Unis), l’engin réalise un essai de plusieurs minutes dans les airs. C’est la première fois que l’engin montre véritablement ses capacités de déplacement. Lors du test précédent, un document le montrait simplement décoller, voler en stationnaire puis atterrir.

Dans une nouvelle vidéo de cinq minutes partagée par La Dépêche, l’appareil décolle sans pilote à plusieurs dizaines de mètres du sol avant de voler à allure modérée. Airbus n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet mais les caractéristiques du prototype sont a priori inchangées. Il pèse 745 kilos pour une longueur de 5,8 mètres et une envergure de 6 mètres. Il est équipé de huit rotors.

Une commercialisation prévue en 2020

Le projet Vahana est toujours piloté par A3, le centre d’innovation technologique du groupe Airbus basé dans la Silicon Valley. L’avionneur espère commercialiser son aéronef en 2020 tandis que plusieurs groupes souhaitent également développer une offre de taxi volant. En janvier, Boeing a également fait voler pour la première fois son aéronef. Uber mise notamment sur son centre de recherche parisien pour développer un engin similaire. L’Américain Bell et le Chinois Ehang sont aussi dans la course. Prochaine étape pour le groupe français : les vols habités.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/02/2019 - 18h42 -

"... le Chinois Ehang sont aussi dans la course." ... lol ! réveillez vous, ils sont un peu plus que "dans la course" depuis un bail. Ils ont plus de 1000 vols habités à leur actif... Alors que Airbus vient de tester son premier vol inhabité... lol !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle