International

[Vidéo] Une compagnie aérienne canadienne fait voler le premier hydravion électrique du monde

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Une compagnie aérienne canadienne a mis au point le tout premier hydravion électrique volant du monde. L'appareil, un de Havilland Canada DHC-2 Beaver couplé à un moteur électrique 750 chevaux de magniX, a volé autour de Vancouver sur 16 kilomètres.

[Vidéo] Une compagnie aérienne canadienne fait voler le premier hydravion électrique du monde
L'appareil est le premier hydravion électrique à s'envoler.
© Global News / YouTube

C'est une petite révolution dans le monde de l'aéronautique qui a eu lieu mardi 10 décembre à Richmond, dans la banlieue de Vancouver, en Colombie-Britannique canadienne. La compagnie aérienne Harbour Air a installé un moteur électrique de 750 chevaux de la société américaine magniX dans un hydravion de Havilland Canada DHC-2 Beaver.

En décollant et en fendant les cieux avec succès, l'appareil est devenu le tout premier de ce type à réussir un vol. Un premier pas pour Harbour Air, qui souhaite devenir la première compagnie aérienne du monde à être entièrement électrique.

"Nous n'avions aucun moyen de savoir exactement comment l'avion allait se comporter jusqu'à ce que nous l'ayons réellement piloté, c'était la première fois qu'il volait réellement", a déclaré sur la chaîne canadienne Global News Greg McDougall, patron d'Harbour Air, et seule personne à bord lors du vol. En effet, le permis de vol n'autorisait la présence que d'un seul pilote pour l'essai.

L'essai a été relativement bref. L'hydravion n'a parcouru qu'environ 16 kilomètres. Selon la compagnie aérienne, les batteries lithium-ion qui alimentent le moteur sont capables de tenir sur une distance dix fois plus longues. Selon un spécialiste également interrogé par Global News, si les batteries ont un coût initial plus élevé que le carburant, elles permettent une économie au long terme, car la recharge est moins chère que le kérosène, elles sont moins lourdes qu'un réservoir et, de plus, leur prix ne cesse de baisser depuis dix ans.

Spécialisée dans les vols de courte distance, la compagnie Harbour Air planifie la conversion de sa flotte dans l'électrique depuis onze mois. Elle estime qu'il faudra encore environ deux ans avant que ses nouveaux appareils soient autorisés à transporter des passagers.

Au fur et à mesure que la technologie s'améliorera, elle espère pouvoir à terme accomplir des vols plus longs. Son passage à l'électrique devrait lui permettre d'atteindre la neutralité carbone, tout en réalisant des économies de carburant et de maintenance des moteurs.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte