[Vidéo] Un harpon Airbus pour nettoyer l'espace testé avec succès

Une nouvelle technologie d’Airbus Defence and Space destinée à nettoyer l’espace des débris spatiaux a été testée avec succès par le groupe Surrey Satellite Technology en charge du projet, le vendredi 8 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Un harpon Airbus pour nettoyer l'espace testé avec succès
Le satellite RemoveDEBRIS a été envoyée dans l'espace depuis la Station spatiale internationale le 20 juin 2018. Elle flotte à plus de 400 kilomètres de la surface terrestre.

Tests concluants pour le harpon RemoveDEBRIS d’Airbus Defence and Space. Vendredi 8 février, le groupe britannique Surrey Satellite Technology Ltd (SSTL) a testé avec succès un harpon capable de capturer des débris spatiaux.

L'université de Surrey, pôle de recherche qui pilote l'opération, a publié une vidéo de cet exploit sur sa chaîne YouTube.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Airbus s'en félicitait également sur son compte Twitter.

L’objet, à peine plus gros qu’un stylo, a percé une cible en aluminium de la taille d’une raquette de ping-pong attachée à une perche à 1,5 mètre du harpon. Ce dernier "a été tiré à une vitesse de 20 mètres/seconde pour pénétrer la cible et démontrer ainsi sa capacité à capturer des débris. Il s'agit de la troisième expérience réussie du projet", lit-on dans un communiqué daté du 15 février. Les chercheurs se sont réjouis de ce qu’ils estiment être d’excellents résultats.

Quatre technologies pour faire le ménage dans l’espace

Trois autres technologies destinées à nettoyer l’espace ont été développées : un filet embarqué, un système de navigation basé sur des capteurs de vision et une voile destinée à sortir les objets de leur orbite autour de la terre pour les tirer dans l’atmosphère. Une expérience finale visant à détruire le satellite test RemoveDEBRIS, prévue en mars, utilisera cette dernière ressource : une immense voile sera déployée pour rapatrier le satellite dans l’atmosphère, où il sera consumé.

Au mois de juin 2018, le satellite RemoveDEBRIS, d’où a jailli le harpon, a été déployé dans l’espace. En septembre 2018, le filet a été testé avec succès, et en décembre 2018, l’équipe à la tête du projet a réussi à traquer un petit satellite grâce à des lasers.

Un projet européen pour 40 000 débris

Ce projet est développé par un consortium d’entreprises européennes et sud-africaines et est cofinancé par la Commission européenne, dont Ariane Group pour le satellite et Airbus pour le harpon. Il est coordonné par le groupe britannique Surrey Satellite Technology Ltd et le centre de recherche Surrey Space Center.

Le professeur Guglielmo Aglietti, directeur du Centre spatial de Surrey, à l'Université de Surrey, au Royaume-Uni, qui a dirigé la mission, note que "le projet RemoveDEBRIS montre à quel point une collaboration entre des acteurs prestigieux de l’industrie et de la recherche peut livrer des résultats remarquables".

À terme, ces différents acteurs cherchent à proposer un service qui pourra nettoyer l’espace des plus de 40 000 débris identifiés en orbite autour de la Terre, à des centaines de kilomètres autour de la surface terrestre.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS