[Vidéo] Un deuxième Comac C919 réalise un vol d'essai

Un deuxième prototype de l'avion de ligne de fabrication chinoise C919 a décollé dimanche 17 décembre de Shanghai pour un vol d'essai, a rapporté la télévision nationale, marquant une nouvelle étape dans les ambitions de la Chine pour s'implanter sur le marché mondial des appareils commerciaux.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Un deuxième Comac C919 réalise un vol d'essai
Un deuxième prototype de l'avion de ligne de fabrication chinoise C919 a décollé de Shanghai pour un vol d'essai.

Un deuxième prototype de l'avion de ligne C919, fabriqué par l'avionneur chinois Comac, a effectué un vol d'essai dimanche 17 décembre. Le vol a duré deux heures et a permis de tester est les systèmes de décollage, d'atterrissage, de navigation et de communication ainsi que l'accélération et la décélération de l'appareil.

Au total, il est prévu que six prototypes effectueront des vols d'essai, notamment pour tester les réacteurs, a rapporté la CCTV. L'objectif est d'effectuer un nouveau vol d'essai sur longue distance fin janvier, a déclaré l'ingénieur en chef Wang Wei, cité par la télévision.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

New milestone for China's aviation industry. A second #C919 jumbo jet completes maiden flight in Shanghai pic.twitter.com/GlGns9qFRO

L'appareil, appelé à concurrencer le 737 de Boeing et l'A320 d'Airbus concrétise la volonté de Pékin de prendre place sur le marché des avions de ligne. Le C919 a effectué son vol inaugural le 5 mai dernier, après plusieurs reports. Il a accompli son premier vol longue distance le 10 novembre, en parcourant plus de 1.300 km entre Shanghai et Xian en deux heures 23 minutes et en atteignant l'altitude de 7.800 mètres.

Son fabricant, Comac (Commercial Aircraft Corp of China) a estimé que le vol inaugural était une étape cruciale en vue d'obtenir le certificat de navigabilité pour le C919. L'appareil a d'ores et déjà des dizaines d'acheteurs, qui ont commandé ou pris des engagements pour 785 appareils, selon Comac. Mais la majorité de ces acheteurs sont chinois.

Pour Reuters, Judy Hua et Benjamin Kang Lim; Eric Faye pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS