Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Un deuxième Comac C919 réalise un vol d'essai

, , , ,

Publié le , mis à jour le 18/12/2017 À 07H43

Vidéo Un deuxième prototype de l'avion de ligne de fabrication chinoise C919 a décollé dimanche 17 décembre de Shanghai pour un vol d'essai, a rapporté la télévision nationale, marquant une nouvelle étape dans les ambitions de la Chine pour s'implanter sur le marché mondial des appareils commerciaux.

[Vidéo] Un deuxième Comac C919 réalise un vol d'essai
Un deuxième prototype de l'avion de ligne de fabrication chinoise C919 a décollé de Shanghai pour un vol d'essai.
© Comac/DR

Un deuxième prototype de l'avion de ligne C919, fabriqué par l'avionneur chinois Comac, a effectué un vol d'essai dimanche 17 décembre. Le vol a duré deux heures et a permis de tester est les systèmes de décollage, d'atterrissage, de navigation et de communication ainsi que l'accélération et la décélération de l'appareil. 

Au total, il est prévu que six prototypes effectueront des vols d'essai, notamment pour tester les réacteurs, a rapporté la CCTV. L'objectif est d'effectuer un nouveau vol d'essai sur longue distance fin janvier, a déclaré l'ingénieur en chef Wang Wei, cité par la télévision.

New milestone for China's aviation industry. A second #C919 jumbo jet completes maiden flight in Shanghai pic.twitter.com/GlGns9qFRO

L'appareil, appelé à concurrencer le 737 de Boeing et l'A320 d'Airbus concrétise la volonté de Pékin de prendre place sur le marché des avions de ligne. Le C919 a effectué son vol inaugural le 5 mai dernier, après plusieurs reports. Il a accompli son premier vol longue distance le 10 novembre, en parcourant plus de 1.300 km entre Shanghai et Xian en deux heures 23 minutes et en atteignant l'altitude de 7.800 mètres.

Son fabricant, Comac (Commercial Aircraft Corp of China) a estimé que le vol inaugural était une étape cruciale en vue d'obtenir le certificat de navigabilité pour le C919. L'appareil a d'ores et déjà des dizaines d'acheteurs, qui ont commandé ou pris des engagements pour 785 appareils, selon Comac. Mais la majorité de ces acheteurs sont chinois.

Pour Reuters, Judy Hua et Benjamin Kang Lim; Eric Faye pour le service français

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus