[Vidéo] Un crash-test à 2 millions d'euros pour Koenigsegg

Le constructeur automobile Koenigsegg n'était pas formellement obligée, mais pour garantir la sécurité de ses voitures - et épater les automobilistes -, la marque suédoise a livré une voiture de plus de deux millions d'euros à... un crash-test. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Un crash-test à 2 millions d'euros pour Koenigsegg

Pour célébrer le passage du million d’abonnés sur Instagram, la marque de voiture de luxe suédoise Koenigsegg a livré une de ses voitures à un organisme de crash test.

Un essai à 2 millions d’euros selon le magazine Caradisiac, qui précise que les constructeurs de prestige comme Koenigsegg n’ont pas pour obligation de soumettre leurs voitures à des crash-test contrairement aux marques aux plus grands marchés. Mais comme le souligne la vidéo sur Instagram, Koenigsegg a voulu se rendre "smashing" et a utilisé une Regera de plus de deux millions d’euros. Particulièrement mise en scène, la voiture subit des coups sur les cotés, à l’avant et à l’arrière.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

THANK YOU FOR 1 MILLON FOLLOWERS! Thats SMASHING! ????

Une publication partagée par Koenigsegg (@koenigseggautomotive) le

Caradisiac précise qu’à ce prix, l’entreprise a dû réparer à nouveau la voiture avant d’effectuer un nouveau crash-test. Utiliser plusieurs voitures aurait été trop couteux. Presque entièrement réalisée en carbone, le coupé suédois montre qu’il est particulièrement résistant. Les coups de marteau sur le capot ne laissent pas la moindre trace sur la voiture.

Avec presque 200 000 vues et 1200 commentaires, la vidéo n’a pas qu’impressionnée. Plusieurs internautes ont trouvé le geste dérisoire et un gâchis pour un si bel objet.


Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS