Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Trois records au prix d'un lancement pour SpaceX

Simon Chodorge , ,

Publié le

Images Le 3 décembre, SpaceX a réussi son 19ème lancement de l'année 2018. L'entreprise astronautique s'est offert plusieurs records pour l'occasion. Elle a réutilisé le premier étage d'une fusée Falcon 9 pour la troisième fois, chose inédite. Et détient aussi le record du nombre de petits satellites placés en orbite à l'aide d'une seule fusée.

[Vidéo] Trois records au prix d'un lancement pour SpaceX
Le 3 décembre, SpaceX a réussi son 19ème lancement de l'année 2018.
© SpaceX

Une mission à nouveau symbolique pour SpaceX. Lundi 3 décembre, l’entreprise astronautique a réussi le lancement de la fusée Falcon 9 depuis la Vandenberg Air Force Base, en Californie, à 10h34 heure locale. Avec cette 19ème mise à feu pour l’année 2018, la société d’Elon Musk bat son record de 18 lancements établi en 2017. Et, pour la première fois, SpaceX a réussi à utiliser trois fois le même premier étage d’un lanceur Falcon 9. Après s’être séparé des autres étages, le premier du Falcon 9 s’est à nouveau posé avec succès sur un bateau baptisé “Just Read the Instructions”, dans l’océan Pacifique.

Autre record battu pour l’entreprise américaine : le placement en orbite de 64 petits satellites à l’aide d’une seul fusée, du jamais vu aux États-Unis. En l’espace de six heures, le lanceur a ainsi procédé à une série de six déploiements pour libérer les satellites parfois aussi petits qu’une boîte de chaussures.On appelle les plus petits de ces satellites Cubesats.

Comme d'habitude, le lancement est à revivre en vidéo (voir ci-dessous). La mise à feu intervient à partir de 19:47 et l'atterrissage du premier étage à partir de 27:38.

Une oeuvre d'art dans les satellites mis en orbite

Sur les 64 satellites placés en orbite, 15 étaient des microsatellites et 49 des Cubesats. Ils ont été fournis par 34 clients différents de 17 pays: acteurs privés, publics ou universitaires…

Parmi les objets placés en orbite se trouve même une oeuvre d’art. En partenariat avec le musée d’art du Neva, l’artiste Trevor Paglen a conçu une sculpture légère capable de se déplier dans l’espace. Baptisée Orbital Reflector, la structure gonflable est supposée être visible la nuit depuis la Terre à l’oeil nu en réfléchissant la lumière du soleil. Il suffira de se rendre sur le site Internet de l’oeuvre pour savoir précisément où scruter le ciel. La sculpture en forme d’étoile filante et fabriquée dans un polyester ultra-résistant devrait ensuite se désintégrer dans l’atmosphère.

Déboires sur la nourriture des souris pour la mission suivante

Le mercredi 5 décembre, SpaceX doit conduire sa 19ème expédition pour l’année 2018, une mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale. Le vol a été repoussé de 24 heures pour une raison assez insolite. L’entreprise et la NASA ont en effet détecté des traces de moisissure sur la nourriture destinée aux souris de laboratoire de l’ISS. Le décollage a donc été reporté le temps de remplacer les vivres des sourinautes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle