Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] SpaceX réussit le lancement de ses 60 premiers mini-satellites Starlink

Rémi Amalvy , ,

Publié le , mis à jour le 24/05/2019 À 07H25

Images [ACTUALISÉ] Les 60 premiers satellites de la constellation Starlink de SpaceX ont été placés en orbite avec succès jeudi 23 mai. Prévu au départ le 15 mai, le lancement avait été reporté à deux reprises. À terme, l'entreprise américaine espère déployer 11 000 mini-satellites pour fournir un accès mondial à internet.

[Vidéo] SpaceX réussit le lancement de ses 60 premiers mini-satellites Starlink
Dotés de panneaux solaires, d’antennes haut-débit et d’une masse totale de 227 kilos, les appareils seront envoyés grâce à un lanceur Falcon 9.
© SpaceX

Actualisation du vendredi 24 mai : Jeudi 23 mai, SpaceX a finalement placé en orbite les 60 premiers mini-satellites de sa constellation Starlink. Prévu au départ le 15 mai, le lancement a été reporté deux fois en raison des conditions météorologiques et de problèmes informatiques. À 22h30 heure locale (4h30 le 24 mai en France), la fusée Falcon 9 a décollé avec succès depuis Cap Canaveral (Floride, États-Unis). Le premier étage du lanceur est parvenu à réatterrir sur la barge de récupération "Of Course I Still Love You" stationnée dans l'océan Atlantique.

Orbite finale à 550 km

Elon Musk, fondateur de SpaceX avait déjà vendu la mèche dimanche 12 mai en dévoilant des images sur Twitter de ses mini-satellites. Le projet de constellation Starlink vise à fournir un accès mondial à internet.

Dotés de panneaux solaires, d’antennes haut-débit et d’une masse totale de 227 kilos, les appareils seront envoyés grâce à un lanceur Falcon 9. Le design "plat" des mini-satellites permet d'en déployer beaucoup en un seul lancement en optimisant l'espace de la fusée. Ils sont déployés à une altitude de 440 km, avant de se servir de leur propulsion embarquée pour atteindre leur orbite finale à 550 km.

SpaceX prévoit une constellation de 11 000 appareils

Internet ne devrait cependant pas arriver tout de suite. Sur Twitter, Elon Musk a précisé qu’il faudrait encore six lancements de 60 satellites pour assurer une couverture "minimum", et 12 pour un service "modéré". En tout, SpaceX prévoit d’envoyer au moins 11 000 appareils en orbite.

La société a levé 500 millions de dollars (environ 445 millions d’euros) en décembre 2018 pour cet objectif. Pour répondre aux craintes d’une explosion du nombre de débris spatiaux, promesse a été faite que les satellites se désintégreront à 95% à la fin de leur durée de vie.

Avec cette réussite, SpaceX souhaite se positionner dans la course aux constellations de satellites visant à fournir une couverture internet mondiale. Pas de quoi être le premier cependant. La place a été chipée par OneWeb, qui a mis en orbite six appareils fin février. Le projet prévoit d’en déployer au moins 600 d’ici 2021.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle