[Vidéo] SpaceX en pleine préparation pour relancer un Falcon 9 revenu intact d'une première mission

En octobre, Elon Musk tentera de réaliser le principal objectif de SpaceX : réutiliser une fusée. Pour ce faire, la firme a le choix entre ses cinq lanceurs revenus intacts sur terre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] SpaceX en pleine préparation pour relancer un Falcon 9 revenu intact d'une première mission
La Falcon 9 utilisait le 15 juin par SpaceX pour mettre en orbite deux satellites. Elle ne sera pas réutilisait puisqu'elle avait atterri en feu.

Le compte à rebours n’est pas encore enclenché mais l’impatience grandit. En octobre, SpaceX réalisera le premier lancement d’une fusée déjà utilisée. Les préparatifs ont déjà commencé puisque dans le centre de McGregor dans le Texas, aux Etats-Unis, l’une des fusées a réalisé une mise à feu longue durée avec un lanceur déjà utilisé, une première !

La seule à ne pas avoir mis de satellite en orbite

La fusée choisie pour ce test avait mis en orbite un satellite début mai lors de la mission JCSAT-14. Mais ce n’est pas celle-là qui décollera une nouvelle fois dans l’espace.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A LIRE AUSSI

Si cet exemplaire servira à réaliser des tests, ce n’est pas non plus la première Falcon 9 revenue sur Terre qui renouvellera l’expérience. Elon Musk, le patron de SpaceX avait prévenu dès son atterrissage que cette dernière resterait une pièce de musée.

A LIRE AUSSI

Il ne restait donc plus que trois lanceurs éligibles au redécollage. Mais c’est sans avancer de réelles raisons que SpaceX a choisi la seconde fusée revenue sur terre, et la première à atterrir sur une barge.

A LIRE AUSSI

Elle avait été utilisée pour ravitailler la Station spatiale internationale le 8 avril. C’était la première fois que SpaceX réalisait un vol à destination d’ISS depuis l’explosion de son lanceur au décollage neuf mois plus tôt.

Regardez la mise à feu longue durée d’une Falcon 9 déjà utilisée :

Pierre Monnier

Partager

SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS