Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Situation toujours incertaine pour le barrage d'Oroville aux Etats-Unis

Léna Corot

Publié le , mis à jour le 14/02/2017 À 09H41

Vidéo Le barrage d'Oroville (Californie, Etats-Unis) menace de céder en déversant ses eaux sur les villes en contrebas. Un ordre d'évacuation a été prononcé par les autorités : entre 100 000 et 188 000 personnes ont évacué leur domicile.

[Vidéo] Situation toujours incertaine pour le barrage d'Oroville aux Etats-Unis
Un trou s'est formé sur un déversoir du barrage d'Oroville qui menace de déverser ses eaux sur les villes en contrebas.
© Twitter - @33andrain - CC

La situation reste très incertaine en Californie. Le deuxième plus grand barrage de cet Etat menace de céder en engloutissant plusieurs villes sur son passage. Un ordre d'évacuation a été prononcé par les autorités locales : entre 100 000 à 188 000 personnes ont quitté leur logement, selon la presse américaine. Sont toujours concernés par cet ordre les habitants des comtés de Butte, Sutter et Yuba, selon CNN. Le shérif a déclaré à plusieurs reprises, dans des citations diffusées sur les réseaux sociaux, qu'il ne s'agissait pas d'un exercice.

En raison des pluies qui se sont abattues sur la région ces derniers jours le réservoir principal d'Oroville est à son maximum et menace de se déverser sur les villes environnantes en les engloutissant. L'eau de ce lac est donc évacuée. Mais les deux déversoirs utilisés sont endommagés, explique le Los Angeles Times. Un trou s'est même formé sur le déversoir de secours, qui n'a jamais été utilisé depuis sa création en 1968, conduisant les autorités à diminuer la quantité d'eau relâchée. Le trou, qui s'est formé en raison de l'érosion, affaibli le haut de la structure et pourrait engendrer une rupture du barrage. Un mur d'eau de 9 mètres serait alors relâché sur les villes en contrebas, selon les autorités citées par le LA Times. Toutefois, pour l'instant, le trou ne semble plus s'agrandir.

Ainsi, le réservoir principal d'Oroville, qui est associé à une centrale hydroélectrique de 819 MW, menace de déverser ses eaux dans la rivière Feather qui traverse plusieurs villes et les engloutirait donc. Si la menace a légèrement diminué dimanche soir car les pluies se sont arrêtées et le niveau du lac a baissé, la situation à Oroville reste précaire et incertaine.

Les autorités essayent de continuer à faire diminuer le niveau d'eau du réservoir. En parallèle, elles tentent de reboucher le trou et renforcer la structure du déversoir à l'aide de gros bloc de béton relaché par voie aérienne. Si les déclarations officielles se veulent rassurantes, selon CNN, les comtés menacés par une rupture du barrage restent aujourd'hui encore sous ordre d'évacuation. Des précipitations sont annoncées à partir de jeudi sur cette région.

Images prises sur le compte Youtube de blancolirio.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle