Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] Renault imagine la Symbioz, une voiture à vivre

,

Publié le

Le groupe français Renault donne à voir sa vision de la mobilité de demain avec Symbioz, un véhicule qui devient une pièce supplémentaire dans le domicile. Retrouvez l'interview vidéo de Stéphane Janin, directeur du design des concept-cars de Renault. 

[Vidéo] Renault imagine la Symbioz, une voiture à vivre
Le véhicule peut devenir une source d'énergie en cas de pic de consommation.
© Renault/DR

C’est l'une des curiosités de la 67e édition du salon automobile de Francfort, en Allemagne. Le groupe Renault a présenté mardi 12 septembre son nouveau concept-car, baptisé Symbioz. Electrique, autonome et connectée – cela va de soi –, le véhicule a également et surtout été pensé pour s’intégrer au cœur du domicile, comme une nouvelle pièce à vivre. De quoi permettre au groupe tricolore de proposer sa vision de la mobilité du futur et réhabiliter au passage l’idée d’une voiture comme propriété, et non comme objet partagé… voire simple commodité pour assurer ses déplacements selon les besoins.

"La façon dont nous utilisons nos véhicules est en train d’évoluer. Concentré de technologies, l’automobile devient interactive et propose un espace personnalisé qui connecte les passagers aux autres véhicules, aux personnes et aux objets qui les entourent, a expliqué Thierry Bolloré, directeur délégué à la compétitivité de Renault. A l’horizon 2030, nous imaginons de nouveaux scénarios avec une plus grande efficacité dans la gestion de l’énergie, de la connectivité et des exemples de conduite autonome qui feront progresser notre manière de vivre et de nous déplacer."

Un démonstrateur issu du concept Symbioz

Au public, le constructeur tricolore présente donc à la fois le concept-car et la maison – ou plutôt sa pièce principale – avec laquelle la voiture peut interagir à la fin de la journée.

En cas de déplacement, les options de connectivité permettent de rester en contact avec le domicile et agir sur la température ambiante, par exemple, tandis qu’à son retour au sein de la maison, le véhicule peut devenir une source d’énergie à part entière en l’alimentant en électricité en cas de panne, ou simplement de pic de consommation.

Et une fois sur le toit, la Renault Symbioz devient une nouvelle pièce à part entière, grâce aux sièges susceptibles de se retourner pour former un nouveau salon, les tablettes rétractables permettant d’y travailler comme dans un bureau et les multiples services disponibles à bord.

Pour construire ce projet, le groupe au Losange a travaillé avec le cabinet Marchi Architectes, qui a mis au point la "maison" vitrée dotée d’un ascenseur tubulaire permettant de déplacer le véhicule dans la pièce à vivre ou sur son toit. Renault a également collaboré avec des équipes de Philips sur le plan de la lumière. L’atmosphère lumineuse peut ainsi évoluer lorsque le véhicule entre dans l’enceinte du domicile.

Une vision utopique dont devrait toutefois être issu un démonstrateur du concept Symbioz. Celui-ci doit préfigurer les véhicules autonomes et connectés qui devraient apparaître d’ici 2023, contre une échéance supérieure à 2030 pour l’ensemble de la présentation faite à Francfort. Renault annonce la mise en circulation de ce prototype sur les routes pour la fin de l’année. 

L'interview vidéo de Stéphane Janin, directeur du design des concept-cars de Renault

A Francfort, Julie Thoin-Bousquié avec Aurélie M'Bida

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus