Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] Quand un pilote spécialiste du dérapage défie l’intelligence artificielle d’une voiture de course électrique autonome

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo A l’occasion du Grand Prix de Formule E de Rome, la Fédération internationale de l’automobile (FIA) a organisé une nouvelle démonstration de Roborace, futur championnat de courses de voitures électriques et autonomes. L’épreuve “Human + Machine Challenge” a opposé le pilote Américain Ryan Tuerck à l’intelligence artificielle du véhicule d’essais DevBot.

[Vidéo] Quand un pilote spécialiste du dérapage défie l’intelligence artificielle d’une voiture de course électrique autonome
Lors du ePrix de Rome qui s'est déroulé samedi 14 avril, le pilote Américain spécialiste du dérapage Ryan Tuerck a affronté l'intelligence artificielle du véhicule d'essais DevBot lors de l'épreuve "Human + Machine Challenge".
© Roborace CC Youtube

A l’occasion de chaque ePrix, la Fédération internationale de l’automobile (FIA), transforme la ville qui accueille le Grand Prix de Formule E en vitrine du sport automobile électrique. Depuis la saison 2016-2017 elle a réalisé, à plusieurs reprises, des démonstrations de Roborace, futur championnat de courses de voitures électriques et autonomes. Lors du ePrix de Rome, samedi 14 avril, la fédération a profité d’une ces exhibitions pour relancer la compétition entre l’Homme et la machine.

Baptisé “Human + Machine Challenge”, l’épreuve a opposé, au volant du véhicule d’essais DevBot, le pilote Américain de Formule Drift (compétition de dérapages) Ryan Tuerck à l’intelligence artificielle du véhicule. Les deux compétiteurs se sont élancés tour à tour sur le circuit afin de réaliser le tour le plus rapide.

Ryan Tuerck est sorti victorieux du duel avec un meilleur tour affichant 1 minutes 51 secondes et 8 dixièmes au chronomètre (contre 2 minutes 18 secondes et 4 dixièmes pour l’IA). La victoire du spécialiste du dérapage s’est fait au prix de l’abandon des volutes de fumée issue de la gomme des pneus qui caractérisent sa discipline.

Un championnat qui se fait attendre

Initialement la FIA a annoncé en novembre 2015 un début de compétition de Roborace en fin 2016. La fédération prévoyait des épreuves opposant 20 véhicules autonomes pouvant rouler à une vitesse de 250 km/h. La compétition n’a pour l’instant pas dépassé le stade des démonstrations... impliquant au mieux deux voitures. Aucune date pour un début effectif d’un championnat n’est encore confirmée.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus