Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Quand Un F-35B décolle grâce à un tremplin

Xavier Boivinet , ,

Publié le

Vidéo Le F-35B de Lockheed Martin a effectué des tests de décollage sur un tremplin. Etape obligée avant d'intégrer les nouveaux porte-avions de la marine anglaise.

[Vidéo] Quand Un F-35B décolle grâce à un tremplin
Le F-35 de Lockheed Martin
© Lockheed Martin

Avant d'intégrer les bâtiments de la Royal Navy britannique, le F-35B s'essaie aux tremplins. Dans une vidéo, Lockheed Martin présente les tests de décollage de l'avion de chasse sur une rampe de lancement. Ils ont été réalisés sur la base aérienne de l’US Navy de Patuxent River, dans le Maryland.

Ce mode de décollage est utilisé sur les porte-avions britanniques. C’est notamment le cas du HMS Queen Elizabeth. Le bâtiment de 65 000 tonnes et 280 mètres de long est arrivé à Portsmouth, son port d’attache, le 16 août dernier. Les essais du F-35B à bord devraient débuter l'année prochaine. Le HMS Prince of Wales, deuxième porte-avions de la marine britannique, est en cours de construction sur le même modèle.

Moins cher, ce mode de décollage nécessite également moins de maintenance que les catapultes des porte-avions français ou américains. Les tremplins équipent aussi les appareils d'autres pays. Russie et Chine par exemple. Mais aussi l'Inde avec qui Dassault négocie actuellement un contrat de 57 avions militaires pour la Marine. D'après le site Mer et Marine, les ingénieurs ont prouvé que le Rafale est capable de s'envoler depuis un tremplin.

Réagir à cet article

4 commentaires

Nom profil

17/10/2017 - 21h49 -

Super furtif les pylônes sous les ailes... Dire qu'il trouve des clients... Pathétique
Répondre au commentaire
Nom profil

27/08/2017 - 23h47 -

@DOCTEUR_OLIV et @OLIVER c'est un avion STOVL destiné au marines US et la navy UK , il décole court et le tremplin l'aide sur les porte avions des marines il y'a une soufflante verticale pour aider a cette phase et assurer il est a atterrissage vertical donc la soufflante l'aide
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2017 - 16h46 -

je pense plutôt que c'est pour pouvoir décoller des nouveaux porte-avions chinois qui ont des ponts inclinés......
Répondre au commentaire
Nom profil

25/08/2017 - 06h58 -

Des F-35 depuis un porte-avions chinois ???
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2017 - 10h24 -

Le volet qui s'ouvre derrière le pilote, c'est pour aumenter la portance ??
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2017 - 16h57 -

Hello, cet avion a une turbine à l'avant en plus de la tuyère arrière. Elle sert au décollage ''vertical'' et pousse vers le bas. cdt.
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2017 - 17h50 -

C'est le volet qui cache la turbine/hélice (à axe vertical, comme un helicoptere) des versions B des F35, qui permet les décollages et atterrissages courts
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2017 - 23h16 -

Non, c'est l'entrée d'air de la turbine pour décollage court/vertical.
Répondre au commentaire
Nom profil

24/08/2017 - 17h12 -

En fait, la soufflante AV, verticale, absorbe environ 50% de la puissance maximale sèche (sans post combustion), du moteur, et envoie de l' air vers le bas de la même façon que la tuyère principale AR du réacteur. Ces 2 tuyères étant à distances égales du centre de gravité, la symétrie de puissance permet le vol à vitesse nulle, sans risque de dissymétrie. 2 petites buses empruntant de l' air comprimé au moteur, à l' emplanture des ailes, permettent le contrôle en roulis (inclinaison D & G), en mode "hélicoptère".
Répondre au commentaire
Nom profil

26/08/2017 - 19h19 -

Il y a un fan à l'avant de l'avion qui soufle verticalement. Le volet ouvert permet la circulation pendant les phases de décolage et atterrissage. Depuis l'accident de l'Armagnac les trappes qui s'ouvrent vers l'avant sont plutôt évitée je pense.
Répondre au commentaire
Nom profil

26/08/2017 - 19h33 -

Le F35-B peut décoller verticalement, donc c'est une aide au décollage sur tremplin.
Répondre au commentaire
Nom profil

28/08/2017 - 09h36 -

derriere la verriere, c'est l'entrée d'air du moteur pour le decolage et atterissage vertical, l'article oublie juste de dire que le rayon d'action des avion de type VTOL est tres reduit par rapport a un avion catapulté.
Répondre au commentaire
Nom profil

28/08/2017 - 13h55 -

Non,il s'agit d' une trappe dans laquelle se trouve une turbine à poussée verticale.
Répondre au commentaire
Nom profil

29/08/2017 - 09h08 -

L' ouverture ne pouvait être différente; le volet dévie l' air vers la soufflante pour en augmenter l' efficacité. A la sortie du plan incliné, le F35 est installé sur sa pente de montée, à la bonne assiette. Cela lui permet de décoller plus lourd (armement externe), sur les mêmes distances. L' avantage de la soufflante AV est qu' elle augmente momentanément le taux de dilution du réacteur qui est faible puisque adapté à la croisière supersonique en altitude et sans post-combustion. Ce choix permet de disposer d' une même puissance "sèche" ou avec PC. La 1ère adaptée au vol lent avec la plus basse consommation techniquement possible, la 2ème pour obtenir la plus grande manoeuvrabilité dans tout le domaine en vitesse et altitude, au prix d' une consommation élevée comme sur tous les chasseurs équipés de PC. C' est plus judicieux d' utiliser le décollage court (avec ou sans rampe), que le décollage vertical plus gourmand car la transition vers le vol avion est plus longue.
Répondre au commentaire
Nom profil

29/08/2017 - 09h26 -

C' était vrai avec les premières versions du Harrier dans les années 60/70. Ce modèle amélioré par Douglas sous la forme AV8B, avec une nouvelle voilure plus grande (1ère voilure en composite sur un avion d' arme), pour doubler l' autonomie environ. La transition étant de même durée, le pourcentage du plein consommé avait déjà fortement diminué (associé au gain de conso sur le moteur par RR). Sur le F35, progrès aidant, et 40 ans après surtout, les gains sont supérieurs.
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle