Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Quand les pilotes d'un Airbus A380 d'Emirates domptent les bourrasques de la tempête Eleanor

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo Mercredi 3 janvier, en pleine tempête Eleanor, les pilotes de la compagnie Emirates ont démontré leur maîtrise aux commandes d'un Airbus A380 en faisant atterrir puis décoller à nouveau l'appareil sans trop d'encombres sur les pistes de l’aéroport de Birmingham (Royaume-Uni).

[Vidéo] Quand les pilotes d'un Airbus A380 d'Emirates domptent les bourrasques de la tempête Eleanor
Mercredi 3 janvier, face à la tempête Eleanor les pilotes de la compagnie Emirates ont prouvé à deux reprises leur dextérité aux commandes d'un Airbus A380 en faisant atterrir puis décoller à nouveau l'appareil de l'aéroport de Birmingham (Royaume-Uni) sans trop d'encombres.
© Youtube / Topfelya / CC

Pour un pilote, manœuvrer un avion par vents (violents) de travers, pendant les phases d’atterrissage et de décollage, peut s’avérer un exercice compliqué. Surtout quand il s’agit d’un Airbus A380. Mercredi 3 janvier, alors que la tempête Eleanor balayait les pistes de l’aéroport de Birmingham (Royaume-uni), les aviateurs de la compagnie Emirates ont démontré leur dextérité à deux reprises.  

A 12h25, lors de l’atterrissage du vol EK39 en provenance de Dubaï, face à des rafales à 130 km/h, l’équipage réussi à maintenir l’imposant quadriréacteur quasiment à l’horizontal. La vidéo postée sur la chaîne youtube de Topfelya, donne l’impression que l’appareil se pose à la verticale.

L’Airbus A380 est reparti deux heures plus tard en direction de l’émirat alors que les vents ont faibli à 70 km/h. Au décollage, l’appareil a tranquillement pris sa trajectoire sans même virer sur le côté. 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

05/01/2018 - 08h41 -

"Compliqué surtout quand il s'agit d'un Airbus A380." Le "surtout" est vraiment de trop : avec les équipements et instruments embarqués d'aide au pilotage, ce genre de manœuvre s'opère aussi bien (voir même mieux compte tenu de la taille et la résistance aux vents) qu'un appareil de taille moindre. L'avion a atterri et décolé sans aucun encombre. Bravo aux ingénieurs d'Airbus pour ce magnifique avion et bravo aux pilotes qui font honneur à ces équipes !
Répondre au commentaire
Nom profil

04/01/2018 - 22h50 -

Ha quand même....bravo a l'équipage.????
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus