[Vidéo] Quand les 44 salariés de Sillia Lannion se mobilisent via Youtube pour sauver leur site

Le site de production de panneaux photovoltaïques Sillia Lannion (Côtes-d’Armor) cherche un repreneur. Ses 44 employés se sont mobilisés pour réaliser et diffuser sur Youtube une vidéo. Si l’entreprise est en redressement judiciaire, le marché de l’énergie solaire est, lui, en plein rebond.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Quand les 44 salariés de Sillia Lannion se mobilisent via Youtube pour sauver leur site
Les employé de Sillia Lannion se mobilisent sur Youtube pour sauver le site de production de panneaux photovoltaïques

Les grands groupes industriels internationaux ont appris à se saisir de Youtube depuis maintenant quelques années. En général pour y poster des vidéos à la gloire de leurs produits ou de leurs lignes de productions. Le 27 avril, les employés de Sillia Lannion, qui produit des panneaux photovoltaïques, ont pris une initiative originale. Ils ont posté une vidéo sur la plate-forme, avec pour leitmotiv: sauver l'usine.

Le groupe Sillia VL, leader français dans ce secteur, compte 650 salariés, dont 44 dans sa filiale de Lannion (Côtes-d’Armor). “Nous cherchons un repreneur qui s’investisse avec nous dans Sillia Lannion et qui apporte un projet industriel pour l’avenir”, affirme l’une des employée dans la vidéo.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les images témoignent d’un site moderne, automatisé: “l’unité peut produire jusqu’à 200 000 modules par an ce qui représente une surface cumulée de 30 hectares correspondant à 60 Mégawatts de puissance que l’on livre sur l’ensemble du territoire français”, détaille Nicolas Proux, directeur de l’usine de Lannion. “Nous avons un potentiel de 300 mégawatts attribué à nos clients ce qui correspond à deux ans de travail en 3x8 qui peut être étendu à quatre voire cinq équipes”, ajoute le dirigeant.

Un groupe en redressement judiciaire au moment où le marché repart

La maison-mère, Sillia VL a été placé en redressement judiciaire le 1er mars par le tribunal de commerce de Lyon (Rhône). Le groupe joue de malchance alors que le marché de l’énergie photovoltaïque est en plein rebond après une mauvaise année sur le marché français.

Si son site de Vénissieux (Rhône) veut arrêter son activité, “pour des raisons historiques, actionnariales et sociales” selon Nicolas Roux, celui de Lannion souhaite profiter de l’embellie du marché. La dynamique engagée par les résolutions prises en 2015, lors de la COP21 se poursuit. En septembre 2016, le ministère de l’Environnement a annoncé un appel d’offres pour le solaire sur le bâtiment. La baisse du prix au kWh rend également l’énergie beaucoup plus compétitive, donc attractive.

La vidéo a été réalisée à l’initiative de l’administrateur judiciaire qui l’a relayée sur les sites spécialisés en fusions-acquisitions. Les repreneurs potentiels ont jusqu’au 9 mai, date fixée par le tribunal de commerce de Lyon, pour déposer un dossier.

0 Commentaire

[Vidéo] Quand les 44 salariés de Sillia Lannion se mobilisent via Youtube pour sauver leur site

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS