Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Premier test au roulage réussi pour Stratolaunch

Léna Corot ,

Publié le

Vidéo Uniquement propulsé par ses six moteurs, l'avion développé par Stratolaunch a roulé à l'aide de ses 28 roues. L'avion hors-norme financé par Paul Allen, le cofondateur du Microsoft, a arpenté la piste située dans le désert du Mojave (Etats-Unis), annonce Stratolaunch lundi 18 décembre.

[Vidéo] Premier test au roulage réussi pour Stratolaunch
L'avion hors-norme Stratolaunch a roulé pour la première fois à l'aide de ses six moteurs Pratt & Whitney.
© Stratolaunch Systems Corp/DR

Pour la première fois, l'avion hors-normes Stratolaunch a effectué un test au roulage sur une piste. La société financée par Paul Allen, le cofondateur de Microsoft, a annoncé lundi 18 décembre avoir franchi une nouvelle étape : l'énorme avion a roulé sur la piste dans le désert du Mojave (Etats-Unis) à l'aide de ses six moteurs Pratt & Whitney.

Stratolaunch a testé, avec succès, l'habilité de l'avion à se diriger et s'arrêter. Lors de cette phase d'essai, une équipe au sol a monitoré plusieurs systèmes afin de voir s'ils fonctionnent correctement : le guidage, les freins, le système anti-dérapage et la télémétrie ont fonctionnés comme souhaité. Tous les objectifs de ce test ont été réalisés, annonce la société dans un communiqué. L'avion a même atteint une vitesse de 45 km/h. Prochaine étape ? Une fois que tous les tests à vitesse réduite auront été réalisés, Stratolaunch va progressivement augmenter la vitesse de roulage de l'avion.

Un premier vol d'essai en 2019 pour Stratolaunch

Les tests s'accélèrent autour de Stratolaunch ces derniers mois. Avec une envergure de 117 mètres pour une longueur de plus de 72 mètres, l'avion qui pèse 232 tonnes et repose sur 28 roues est sorti pour la première fois de son hangar dans le désert du Mojave fin juillet. S'est est suivi, en septembre, la première phase d'essai des six moteurs Pratt & Whitney équipant ce mastodonte. La société espère effectuer un premier vol d'essai en 2019.

L'objectif de ce projet, lancé en 2011, est de proposer un accès rapide, fiable et quotidien à l'orbite terrestre basse. Ce lanceur ambitionne d'abord de transporter et lancer en orbite basse une fusée et son satellite mais des passagers pourraient éventuellement prendre place à bord de cet avion géant.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle