L'Usine Aéro

[Vidéo] Pourquoi le lancement de la fusée Soyouz-FG a échoué le 11 octobre

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo Le 1er novembre, la commission d'enquête de l'agence spatiale russe a révélé les raisons de l'échec du lancement de la fusée Soyouz-FG qui a amené deux astronautes à atterrir en urgence le 11 octobre. Roscomos a également publié une vidéo embarquée de la mission avortée.

[Vidéo] Pourquoi le lancement de la fusée Soyouz-FG a échoué le 11 octobre
Roscosmos, l'agence spatiale russe a révélé les raisons de l'échec du lancement de la fusée Soyouz-FG qui a amené deux astronautes à atterrir en urgence le 11 octobre.
© NASA/Bill Ingalls

Les raisons de l’échec du lancement de la fusée Soyouz-FG en octobre sont désormais connues. Jeudi 1er novembre, la commission d’enquête créée par l’agence spatiale russe Roscosmos a rendu ses conclusions. Oleg Skorobatov, l’un des responsables de la commission, a expliqué que l’incident a été provoqué par la déformation de la tige d’un capteur chargé de déclencher le détachement de l’un des boosters du lanceur.

Le 1er novembre, Roscosmos a également diffusé une vidéo embarquée à bord de la fusée, un document impressionnant qui donne à voir l’ampleur de la défaillance au niveau. Le 11 octobre, moins de deux minutes après le décollage du Soyouz-FG, au moment de la séparation des quatre boosters qui composent le premier étage de la fusée, l’un d’entre eux ne se détache pas correctement. Vers 1 minute et 23 secondes, nous pouvons clairement distinguer le bloc latéral à gauche percuter un réservoir du deuxième étage du lanceur (voir ci-dessous).

Ce dysfonctionnement entraîne une déviation de la fusée et le déclenchement automatique de son système d’urgence. Grâce à l’éjection de la tour de sauvetage du lanceur, les deux astronautes à bord de la capsule habitée Soyouz MS-10 ont ainsi pu atterrir en urgence.

Prochain décollage vers l'ISS en décembre

Selon la commission d’enquête, le problème de déformation ne vient pas de l’usine de fabrication des capteurs du Soyouz mais de Baïkonour, où il est assemblé. L’incident serait donc lié à une mauvaise manipulation. Les responsables de la commission ont également promis de punir les personnes fautives dans ce dysfonctionnement.

Le prochain décollage de Soyouz est prévu le 7 novembre à Kourou (Guyane). La commission d’enquête de Roscosmos a précisé que les fusées seraient “révisées” avant ces nouvelles missions. L’agence spatiale russe a également annoncé la reprise des vols habités vers la Station spatiale internationale. Le prochain devrait avoir lieu le 3 décembre, avec l’astronaute russe Oleg Kononenko, l’américaine Anne McClain et le canadien David Saint-Jacques.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte