Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Pour préparer les taxis volants, Safran teste un système de propulsion hybride

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo Les 28 juin et 19 juillet, Safran a testé pour la première fois au sol son système de propulsion hybride électrique à l'aéroport de Pau. Un premier pas vers l'objectif de mise sur le marché de la technologie en 2025. Moins bruyant et moins polluant, ce type de système doit favoriser l'émergence des taxis volants dans les villes. L'entreprise a immortalisé l'essai et livre des explications en vidéo.

[Vidéo] Pour préparer les taxis volants, Safran teste un système de propulsion hybride
Un système de propulsion hybride électrique testé au sol par Safran.
© Safran

Pour Safran, c’est une étape importante avant la commercialisation des systèmes de propulsion hybrides électriques. Les 28 juin et le 19 juillet, l’équipementier français a effectué ses premiers essais au sol d’un système propulsif distribué. Le test s’est déroulé sur un site de Safran Helicopter Engines près de l’aéroport Pau-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques), en partenariat avec Safran Electrical & Power, Safran Power Units et Safran Tech.

Une vidéo publiée par l’entreprise le 25 juillet donne à voir ce test et explique le fonctionnement de la technologie. “Durant cet essai, plusieurs modes de fonctionnement ont été testés et validés avec les moteurs électriques alimentés soit par les batteries et la turbogénératrice, soit uniquement par les batteries”, explique Safran dans un communiqué. Lors du test, le système a réussi à générer une puissance électrique de 100 kW. A terme, les ingénieurs de l’entreprise espère atteindre une puissance de 500 kW.

Moins polluants et plus silencieux, les systèmes de propulsion hybrides sont essentiels au développement des VTOL (véhicules à décollage et atterrissages verticaux) et STOL (véhicules à décollage et atterrissages courts). Des catégories dans lesquelles rentrent les fameux taxis volants imaginés par de nombreux acteurs du transport. En juin, Safran a d’ailleurs signé un partenariat avec Bell Helicopter pour développer le système de propulsion du futur Bell Air Taxi.

Présentée en 2016, la feuille de route propulsion hybride électrique de Safran vise une mise sur le marché des technologies pour 2025. En 2021, un essai doit être mené sur le démonstrateur Racer d’Airbus Helicopters.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/08/2018 - 09h04 -

Bonjour, Je ne doute pas des compétences de Safran pour développer les motorisations du futur, mais il semblerait que pour ce qui est de la parité " hommes - femmes " .... beaucoup de progrès à faire...!! 5 minutes de reportage, pas une femme à l'écran... Sans doute un hasard... Cordialement.
Répondre au commentaire
Nom profil

11/10/2018 - 14h15 -

Je ne doute pas un seul instant que si de jeunes femmes deviennent ingénieurs elle n'auront aucun mal à s intérgrer...prof en classe prepa je n'ai jamais senti la moindre discrimination ni des differences de réussites au concours.Encore faut il qu'elles le veuillent. Safran qui fait réver ,a ici un marché potentiel fantastique. On sait que la révolution graphéne va tout changer et pas seulement pour les batteries.Je suppose que Safran y pense surtout pour de gros engins car les nouvelles batteries seront imbattables sur de petits engins..,mais on imagine des avions commerciaux ou helicopreres hybrides.....l'avenir est fantastique...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle