[Video] Pilote de Rafale, technicien télécoms, moniteur de sports...L'Armée de l'air recrute 3000 personnes par an

Mardi 20 juin, l’Armée de l’air a lancé, depuis le salon du Bourget sa nouvelle campagne de recrutement. La rédaction de L’Usine Nouvelle a rencontré le Colonel Hervé Chêne, chef du bureau du recrutement pour faire le point sur les objectifs de cette composante des forces armées.

Partager
[Video] Pilote de Rafale, technicien télécoms, moniteur de sports...L'Armée de l'air recrute 3000 personnes par an
L'Armée de l'Air a présenté sa nouvelle campagne de recrutement au salon du Bourget. Objectif 3000 embauche par an sur 50 métiers

On le sait assez peu, mais l’Armée de l’Air fait partie des acteurs de l’aéronautique employant le plus de collaborateurs. 47 000 personnes, dont 5 000 civils, travaillent pour cette composante des forces armées. La rédaction de L’Usine Nouvelle a rencontré le Colonel Hervé Chêne, chef du bureau des recrutements. L’officier fait le point sur les profils recherchés, leur parcours et la nouvelle campagne de recrutement lancée sur le Salon du Bourget.

3 000 embauches sur 50 métiers

Les 42 000 militaires de carrière, appelés aviateurs, représentent 20% des effectifs des forces armées françaises. A l’occasion du salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, l’Armée de L’air a présenté, mardi 20 juin sa nouvelle campagne de recrutement.

3 000 jeunes de 17 à 30 ans vont être recruté chaque année jusqu’en 2 020. Des postes sont à pourvoir dans 50 métiers. Ceux de la filière aéronautique comme les pilotes, navigateurs, mécaniciens, contrôleurs viennent naturellement à l’idée des candidats. L’Armée de l’Air recrute également pour d’autres filières opérationnelles (spécialistes du renseignement, informaticiens, techniciens réseaux et télécoms) et des fonctions support (gestionnaire RH, instructeurs d’anglais, moniteurs de sports.)

Une formation militaire et métier

Les nouvelles recrues suivent une formation militaire ainsi qu’une formation spécifique au métier. Les militaires de rangs peuvent évoluer au long de leur carrière pour devenir sous-officier puis officier. Les premiers contrats proposés sont généralement de cinq ans. Selon la durée de formation celui-ci peut s’avérer plus long. A titre d’exemple le contrat des pilotes porte sur 10 ans.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS