Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, sort de son silence et reconnaît des erreurs

Publié le

Vidéo Mis en cause dans l'affaire Cambridge Analytica, le patron de Facebook riposte enfin. Se posant en victime de l'entreprise britannique, il reconnaît néanmoins des erreurs et propose des ajustements pour limiter l'accès aux données personnelles des utilisateurs de son réseau social.

[Vidéo] Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, sort de son silence et reconnaît des erreurs
Mis en cause dans l'affaire Cambridge Analytica, le patron de Facebook riposte enfin.

Mis en cause pour avoir divulgué les données des utilisateurs de son réseau social à l’entreprise Cambridge Analytica, Facebook riposte enfin. Son fondateur et dirigeant, Mark Zuckerberg, que de nombreux parlementaires européens et britanniques appelaient à venir s’expliquer, est sorti de son silence mercredi 21 mars dans une interview à la chaîne américaine CNN (pour voir la vidéo, c'est ICI). Faisant son mea culpa, quelques heures après avoir reconnu des "erreurs" dans une publication sur sa page Facebook.

"Cela a constitué un abus de confiance très important et je suis vraiment désolé de ce qui s'est passé. Notre responsabilité est de faire en sorte que cela ne se reproduise pas", explique Mark Zuckerberg, indiquant également qu'il "serait heureux" de venir témoigner devant le Congrès américain, et se posant en victime de Cambridge Analytica.

 

 

Que propose-t-il pour mettre fin au scandale? De limiter l'accès aux données personnelles par les applications tierces et de réaliser un audit "de toutes les applications ayant eu accès à de grandes quantités de données personnelles". Mais aussi d'informer tous les utilisateurs dont les données auraient pu être utilisées sans leur consentement. "Nous avons la responsabilité de protéger vos données et si nous ne pouvons pas le faire, nous ne méritons pas de vous servir", leur écrit-il. Il promet de mettre en place un outil permettant de facilement contrôler à quelles données une application a accès.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus