Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Mais pourquoi 17 avions de l’armée de l’Air indienne ont enchainé des touch-and-go sur une autoroute ?

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo 17 avions de l’Armée de l’Air Indienne ont effectué un exercice d’atterrissage sur l’autoroute qui relie Agra à Lucknow. L’opération a eu lieu mardi 24 octobre. Elle fait partie d'un projet du gouvernement local d’adapter des portions de voies rapides pour en faire des pistes d’atterrissage. L’initiative a été lancée en juin 2016. Une quinzaine de pays à travers le monde ont déjà réalisé ce type de travaux.

[Vidéo] Mais pourquoi 17 avions de l’armée de l’Air indienne ont enchainé des touch-and-go sur une autoroute ?
Le transporteur militaire C-130J Super Hercules Lockheed Martin de l'Armée de l'Air Indienne s'est posé sur l'autoroute qui relie les villes d'Agra et Lucknow pendant n exercice, mardi 24 octobre
© CC Twitter

L’Armée de l’Air Indienne (IAF) a organisé, mardi 24 octobre, un exercice militaire spectaculaire sur l’autoroute reliant les villes d’Agra et de Lucknow. A partir de 10 heures (7h30 à Paris), 17 avions ont enchainé les manœuvres d’atterrissages-décollages successifs. Objectif de la manoeuvre ? Le gouvernement indien a lancé le projet d’adapter plusieurs portions de voies rapides pour en faire des pistes d’atterrissage. 

Ce n’est pas le premier test de ce genre pour l'armée indienne. En mai 2015, un Mirage-2000 s'était déjà posé sur l’autoroute de Yamuna, près de Delhi, avant de repartir aussitôt. En novembre 2016, huit jets du contingent Indien ont répété la manœuvre sur l’axe Agra-Lucknow. L’IAF a vu beaucoup plus grand pour son dernier exercice. Le nombre d’appareils a doublé. Pour la première fois un avion transporteur, C-130J Super Hercules de Lockheed Martin, a participé aux opérations.

15 avions de chasses et 130 soldats

L’aéronef s’est posé en premier pour débarquer les soldats des forces spéciales du Garud Commando, des membres du corps d’armée entre autre mobilisés pour assurer les secours lors de catastrophes naturelles. Arrivés au sol, les soldats se sont mis en position autour de l’appareil pour coordonner son décollage et mettre en place un périmètre de sécurité.

 

15 avions de chasse ont ensuite enchainé les touch-and-go sur la route. Trois Jaguar, deux formations de trois Mirages-2000 et deux formations de trois Sukhoi-30MKI se sont succédés. Le C-130J Super Hercules a enfin fait un passage final pour récupérer les troupes.

Un projet lancé en juin 2016

Le gouvernement indien veut adapter ces portions de voies rapides en pistes d’atterrissage pour les utiliser à des fins militaires et pour l’acheminement des secours lors de catastrophes naturelles. L’exécutif local ne ferme cependant pas la porte à une future exploitation commerciale.

L’étude de faisabilité a été lancée conjointement par le ministère du Transport routier et des Autoroutes ainsi que le ministère de la Défense en juin 2016. Initialement 21 sites ont été identifiés. 12 ont finalement été retenus. 

Une quinzaine de pays déjà équipés

Ce type d’aménagement nécessite des tronçons de route rectilignes de 2 à 3,5 kilomètres. L’asphalte doit être renforcé pour supporter le passage des avions. Des infrastructures additionnelles, comme des taxiways, peuvent également être ajoutées. Lors des phases de décollage ou d’atterrissage, la circulation routière doit être arrêtée ou détournée.

Si l’idée peut paraître surprenante, l’Inde n’est pas le seul pays à lancer ce type d’initiatives. Une quinzaine de pays dont la Chine, l’Australie, le Japon ou la Pologne ont adapté et maintiennent des pistes sur autoroutes. L’Allemagne a initié le premier chantier durant la fin de la seconde Guerre Mondiale.

 

 

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

25/10/2017 - 06h53 -

La Suisse a déjà utilisé une portion d'autoroutes (près de Oensingen) durant les années 1970 où des avions de chasse Hunter ont atterri.
Répondre au commentaire
Nom profil

24/10/2017 - 20h23 -

Pour l'Allemagne, je pense même que cela avait commencé bien avant le début de la guerre
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus