[Vidéo] LVMH produit des masques dans six ateliers français

Après s’être mobilisé pour produire du gel hydroalcoolique, LVMH a lancé la fabrication de masques à usage non médical sur six sites français.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] LVMH produit des masques dans six ateliers français
Les maroquiniers de Louis Vuitton participent à la fabrication de masques.

Dans l’atelier, le bruit habituel des machines a laissé place à un silence presque pesant. Mais l’activité n’est pas totalement arrêtée dans le site de production de Louis Vuitton à Sainte-Florence en Vendée. Vingt-deux maroquiniers volontaires s’activent pour fabriquer des masques non sanitaires destinés aux travailleurs de leur région en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Ils leur sont distribués gratuitement.

Ces salariés de LVMH ne sont pas les seuls à s’activer. Cinq autre ateliers fabriquent des masques "alternatifs" : Marsaz et Saint-Donat (Drôme), de Condé (Indre), de Saint-Pourçain (Allier), de Ducey (Manche). Le géant du luxe vise la production de centaines de milliers de pièces dans les prochaines semaines.

A Sainte-Florence, deux types de masques sont fabriqués. Découvrez leur fabrication dans ces deux vidéos.

Pour son atelier vendéen, LVMH s’inscrit dans une mobilisation plus vaste de la filière textile du Grand-Ouest, qui a mutualisé son effort. Toutes les entreprises de la région produisent le même modèle de masque, dans la même matière, et les commandes ont été centralisées via une plate-forme commune.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS