Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Lockheed Martin boucle un marathon de tests en vol pour son avion de combat F-35

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Vidéo Lockheed Martin vient d’achever ce qu’il nomme "le programme de tests le plus complet de l’histoire de l’aviation" pour son F-35. L'avion doit bientôt disposer de son logiciel complet.  

[Vidéo] Lockheed Martin boucle un marathon de tests en vol pour son avion de combat F-35 © Lockheed Martin

Régulièrement brocardé par les dépassements budgétaires et avaries techniques du programme F-35, Lockheed Martin peut souffler (un peu). Le géant américain de l’armement a annoncé avoir bouclé le 11 avril la phase de "développement et de démonstration" du système (SDD) de son avion de chasse. Le "bloc 3F", une mise à jour majeure des capacités de l’avion de chasse, pourrait donc prochainement être déployé, l’Australie étant le premier pays à avoir commandé des appareils équipés de ce bloc 3-F. Il faudra encore passer un test opérationnel  et recevoir le feu vert du ministère de la Défense américain avant la production de série.

Avec ce bloc 3-F, et son logiciel complet, le F35 disposera enfin de l’ensemble de ses capacités de combat, et de nouvelles fonctions de communication et de collectes de données.

17 000 heures de vol

Lockheed Martin aligne des chiffres impressionnants pour résumer ce programme de tests d’une durée de 11 ans. Les pilotes d’essais ont effectué de 9 200 sorties, accumulant plus de 17 000 heures de vol et exécutant plus de 65 000 points de test pour vérifier la conception, la durabilité, le logiciel, les capteurs, la capacité et la performance des trois variantes du F-35. L 'équipe d'essai a effectué six détachements en mer et plus de 1 500 essais d'atterrissage vertical sur la variante F-35B.  L'équipe d'essais en vol de développement a effectué 183 essais de séparation d'armes ; 46 essais de précision des vecteurs d'armes ; 33 essais d'efficacité des missions, qui comprenaient de nombreuses missions multi-navire de huit F-35 contre des menaces avancées… Un travail qui a mobilisé plus d’un millier d’ingénieurs d'essai en vol, de techniciens de maintenance, de pilotes et de personnel de soutien.

Greg Ulmer, vice-président de Lockheed Martin en charge du programme F-35, ne cache pas son soulagement et sa fierté.  "Le programme d'essais en vol du F-35 représente le programme d'essais en vol le plus complet, le plus rigoureux et le plus sûr de l'histoire de l'aviation ", assure-t-il.

 

Lockheed Martin a réalisé une vidéo pour marquer cette étape décisive dans le développement du F-35

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

13/04/2018 - 19h29 -

Et dans le même temps , dans la presse spécialisé qui ne se contente pas de recopier le communiqué de LH nous y apprenons que : " le nouveau Block 3F ne permet pas information détaillées sur les menaces, et ne sera pas disponible à 100% avant cet automne au plus tôt et ceci bien que le bureau du programme ait achevé tous les tests de précision des bombes et des missiles prévus pour 2017, il continue d'analyser ces événements. Alors que le rapport estime que les tests des systèmes de mission nécessaires pour terminer le développement devaient être terminer en février 2018, "le programme n’est pas en mesure d'atténuer complètement les nombreuses lacunes ouvertes à la fin de SDD, entraînant des déficits dans les capacités du Block 3F. On est donc sur un énième retard d'au moins une demi-années mais bon après 10 ans de retard , 6 mois c'est quoi ?
Répondre au commentaire
Nom profil

15/04/2018 - 11h03 -

C' est le dernier exemple en date de ce que j' écrivais tout à l' heure autour du commentaire de Mr Trappier. Toujours le négatif que l' on n' a jamais entendu ou lu autour du Rafale, ne serait-ce que sur les délais bien supérieurs. Quelque 160 Rafale livrés depuis le 1er vol (printemps 1991), jusqu'à aujourd'hui à moins de 1/mois depuis le début du siècle. Quelque 300 F35 livrés depuis l' automne 2006.
Répondre au commentaire
Nom profil

15/04/2018 - 15h36 -

Il y a une information on la donne négative ou pas , il se trouve qu'il y a très souvent des problèmes sur ce programme, que les promesses se transforme en amère désillusion. Le F-35 enchaîne les retard et les surcoûts. La grande majorité des F-35 déjà produit depuis des années serviront comme avion d'entrainement ou seront cannibalisé car trop couteux voir impossible à rendre opérationnel. Un gaspillage d'argent public rendu possible que grâce à l'incroyable niveau de corruption par Lockheed sur le gouvernement des USA
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus