Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Les six bateaux volants de la 35ème Coupe de l'America

Léna Corot

Publié le

Direction les Bermudes pour le lancement de la 35ème coupe de l'Amercia le 27 mai 2017. Cinq équipes (Royaume-Uni, Suède, Japon, Nouvelle-Zélande et France) vont tenter de remporter la coupe face au Defender américain. Un course spectaculaire et technologique. Présentation des six incroyables bateaux à la manoeuvre.

[Vidéo] Les six bateaux volants de la 35ème Coupe de l'America
Le catamaran de l'équipe Emirates Team New Zealand conçu pour la 35ème coupe de l'America.
© Richard Hodder / Emirates Team New ZealandFree editorial use / No archive

La Coupe de l'America est un véritable défi technologique pour les équipes. Aujourd'hui ce sont des catamarans en carbone de Class AC, et leur équipage de six marins qui concourent durant cette compétition. L'objectif ? Détrôner l'Oracle team des Etats-Unis. Avant de tenter sa chance lors d'une compétition finale qui débutera le 17 juin, les six équipes (Oracle Team USA déjà assurée d'être en finale, Groupama Team France, Emirates Team New Zealand, Artemis, Land Rover BAR, Softbank Team Japan) devront s'affronter durant différentes épreuves lors de la Louis Vuitton Cup.

Lors de cette 35ème édition de la Coupe de l'America, seuls les catamarans de 15 mètres de long pour une largeur maximum de 8,48 mètres pourront concourir. Ces catamarans qui sont certes plus petits que ceux de l'édition précédente, sont tout aussi rapides grâce aux foils. Ils sont dotés d'une aile rigide devant mesurer au maximum 23,60 mètres de haut à partir du pied du mât. La surface de la voilure, le cockpit et le pod sur lequel repose l'aile sont aussi similaires sur tous les catamarans.

D'autres caractéristiques techniques, elles, font l'objet d'une course au développement technologique puisqu'elles peuvent différer d'un catamaran à l'autre : la structure de l'aile, les appendices (safrans et foils), les systèmes de contrôle électroniques et hydrauliques et les carénages.

Oracle Team USA

Oracle team USA a développé son bateau en partenariat avec le spécialiste de l'aéronautique Airbus. Il est doté de composants plus légers et plus solides que ceux de la version précédente. Un nouveau système de commande a notamment été mis en place afin de contrôler au mieux la stabilité du catamaran lors de l'utilisation des foils. L'équipage peut donc voler sur foils pendant la totalité de la course.

Emirates Team New Zealand

Un cycliste va-t-il gagner la Coupe de l'America ? L'innovation la plus importante pour l'Emirates Team New Zealand est le système de pédalier mis en place sur le catamaran. Ce système est utilisé pour produire l'énergie afin d'alimenter le système hydraulique du bateau. L'équipe des Kiwis produirait ainsi plus de puissance qu'une équipe utilisant un système classique et moulinant avec les bras. Certains skippeurs ont donc été remplacés par … des cyclistes.

Land Rover BAR

L'équipe britannique Land Rover BAR dispose d'un catamaran dont la coque comporte une dérive sabre à déploiement manuel qui s'incline à plus de 90 degrés pour former un hydrofoil.  À environ 12 nœuds (22 km/h), la force de l'eau sur le foil est suffisamment importante pour soulever le poids total du bateau (1 320 kilos) et de l'équipage hors de l'eau. La traînée, réduite par quatre, permet ainsi d'améliorer considérablement l'efficacité, et donc la vitesse du bateau, explique Land Rover.

Si tous les catamarans engagés dans la Coupe de l'America utilisent des ailes rigides fixes, leur aérodynamisme a été optimisé sur le catamaran de l'équipe britannique afin de pousser leur puissance et leur vitesse au maximum.

Groupama Team France

Le Class AC de l'équipe Groupama Team France est un catamaran disposant d'une vitesse de pointe de 45 nœuds. Composé de 4 foils autorisés il peut naviguer entre 5 et 25 nœuds de vent et vole au près à partir de 10 nœuds et au portant à partir de 8 nœuds de vent. Les appendices s'appuient sur l'eau et permettent au bateau de se lever avec la vitesse.

Les foils en forme de L sont orientables et rétractables. "La jauge n’oblige pas une configuration symétrique du bateau en course. Nos foils bâbord et tribord peuvent donc être différents. Ce qui est intéressant car lorsque l’on fait des simulations de course, on constate que le parcours n’est pas symétrique. Il y a plus de tribord amure que de bâbord amure. Il y a deux bords de reaching à haute vitesse en tribord amure", explique Martin Fischer, chargé du suivi conception du catamaran.

Artemis Racing

Artemis Racing, l'équipe suédoise, dispose d'un catamaran dont le design a été conçu par Russell Coutts, qui a gagné cinq fois la Coupe de l'America. L'équipe d'ingénieur à énormément travaillé sur le design des foils, l'aérodynamique et le système de contrôle hydraulique et électronique. Le système hydraulique traduit la complémentarité des ingénieries maritime et aérospatiale.

Les ingénieurs ont cherché à optimiser la force, la forme et l'épaisseur des foils ainsi que de la manière dont le vent et l'eau interagissent avec. Les foils sont d'autant plus optimisées que leur conception est axée sur la simulation. L'équipe a même fabriqué deux jeux de foils pour une utilisation optimale en fonction des conditions météorologiques (vent fort ou non) : les deux permettent de surélever rapidement le catamaran.

Softbank Team Japan

Softbank Team Japan a dévoilé son catamaran prénommé Hikari et disposant de voiles similaires aux ailes d'un avion. Mais au-delà des caractéristiques techniques du bateau, l'équipage doit aussi se préparer physiquement afin de concourir au mieux à la Coupe de l'America. Le système hydraulique doit être actionné manuellement par l'équipage. La Softbank TeamJapon a donc entraîné une équipe d'athlètes capable d'un tel exploit sur de longues périodes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle