Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Les premières images de l'explosion soudaine du Falcon 9 de SpaceX

Publié le , mis à jour le 02/09/2016 À 08H14

Infos Reuters US Launch Report a capturé en images l'explosion du Falcon 9 de SpaceX. Un test des moteurs était en cours au moment de l'accident. La fusée devait faire décoller le 3 septembre le satellite AMOS-6 l. Eutelsat estime à environ 50 millions d'euros d'ici 2019 l'impact sur son chiffre d'affaires de la perte du satellite lors de l'explosion survenue jeudi à Cap Canaveral. Euteslat, en partenariat avec Facebook, voulait développer le haut débit en Afrique à l'aide de ce satellite.

[Vidéo] Les premières images de l'explosion soudaine du Falcon 9 de SpaceX
Eutelsat estime à environ 50 millions d'euros d'ici 2019 l'impact sur son chiffre d'affaires de la perte du satellite AMOS-6 lors de l'explosion sur le pas de tir d'une fusée Falcon 9 de SpaceX survenue jeudi à Cap Canaveral.
© Capture Youtube US Lauch Report

Jeudi 1er septembre au matin, le lanceur Falcon 9 de SpaceX a explosé sur son pas de tir de Cape Canaveral (Floride). La fusée devait mettre en orbite le 3 septembre un satellite de télécommunications. Des tests statiques des moteurs étaient en cours au moment de l'explosion.

US Launch Report a capturé en vidéo la violente explosion. Cet accident ne sera pas sans conséquence pour SpaceX et ses partenaires. Euteslat qui devait exploité le satellite AMOS-6, évalue à 50 millions d'euros l'impact de cette explosion. Son chiffre d'affaires serait amputé d'environ cinq millions d’euros pour l'exercice 2016-2017, 15 millions d'euros pour 2017-2018 et entre 25 et 30 millions d’euros pour 2018-2019, dit l'opérateur de satellites dans un communiqué.

"Les coûts opérationnels liés à ce projet qui seront économisés permettront de compenser partiellement l'impact au niveau de la marge d’Ebitda", ajoute-t-il. Eutelsat confirme tous les objectifs financiers qu'il avait publiés le 29 juillet 2016 lors de la publication de ses résultats annuels.

Le satellite AMOS-6 était détenu par la société Spacecom. Eutelsat rappelle qu'en partenariat avec Facebook, il avait signé un accord pluriannuel pour louer la charge utile en bande Ka du satellite AMOS-6 couvrant l'Afrique subsaharienne, afin d'y lancer des services haut débit à partir du début de 2017. L'opérateur souligne qu'il s’engage à poursuivre le développement du haut débit en Afrique et qu'il étudiera d’autres options pour répondre aux besoins.

Mark Zuckerberg le patron de Facebook a exprimé sa déception : "Je suis profondément déçu d'apprendre que l'échec du lancement de SpaceX a détruit notre satellite qui aurait fourni la connectivité à tant d'entrepreneurs et tout le monde à travers le continent "

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

02/09/2016 - 10h44 -

Réaction purement financière des opérateurs qui anticipent déjà sur des pertes ou manques à gagner en 2018 alors qu'on ne sait pas si il pleuvra demain ! Ils sont surement assurés, et un nouvel essai peut surement être tenté dans quelques mois avec plus de chance de succès.... Je croyais la nouvelle économie prête à innover et prendre des risques, mais la finance a du passer par là ? Réaction navrante...
Répondre au commentaire
Nom profil

02/09/2016 - 09h25 -

voulait développer le haut début en Afrique.. haut débit plutôt :-)
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus