Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] Le SUV FF 91 garde la tête froide après une année difficile pour Faraday Future

Cédric Soares , ,

Publié le

Vidéo Après une année difficile, Faraday Future a annoncé que son SUV électrique FF 91 était entré en phase finale d’essais au Transportation Research Center (TRC) dans l’Ohio (Etats-Unis). Les premiers résultats sont prometteurs, assure le constructeur.

[Vidéo] Le SUV FF 91 garde la tête froide après une année difficile pour Faraday Future
Le SUV électrique FF 91 de Faraday Future a débuté sa phase finale d'essais, a indiqué le constructeur le 18 juillet.
© Stéphanie Mundubeltz-Gendron

Faraday Future revient dans la course aux véhicules électriques. Parti sur les chapeaux de roues en présentant le concept FFZERO1 au CES de Las Vegas en janvier 2016, le jeune constructeur américain avait depuis bien failli quitter la compétition. En juillet 2017, la construction de son usine dans le Nevada (Etats-Unis) a été annulée alors que la voilure du projet avait déjà été revue drastiquement à la baisse au début de la même année. Après une levée de fonds de 2 milliards de dollars confirmée fin juin 2018, c’est finalement sur les pistes que la marque fait son retour.

Dans un post publié sur son site internet, mercredi 18 juillet, Faraday Future a annoncé que le SUV FF 91 a débuté “la phase finale d’essais pour valider la batterie, le système de refroidissement et la propulsion”. Les ingénieurs se sont rendus au Transportation Research Center (TRC) dans l’Ohio (Etats-Unis) pour réaliser deux batteries de tests.

Refroidissement à toute épreuve

Le premier, baptisé “Autobahn drive cycle” - en référence aux autoroutes allemandes sans limitations de vitesse - consistait à faire rouler le véhicule à 155 mph (250 km/h) durant 3 minutes, puis à 75 mph (120 km/h) pendant 2 minutes, à trois reprises en 15 minutes. Le but de la manoeuvre était de tester les composants du véhicule en les poussant “à leur limite”.

Les ingénieurs ont ensuite fait circuler la FF 91 à à 120 mph (193 km/h) pendant 55 minutes pour évaluer la performance de la batterie et des trois moteurs composant le système de propulsion. Objectif du second test : tester la consommation électrique et le refroidissement des batteries et des moteurs. “Une surchauffe entraînerait une dégradation des performances de la batterie et de la propulsion”, explique Chou Yeh, manageur senior de la propulsion et des contrôles de refroidissement de Faraday Future.

En conclusion, le constructeur s'est montré satisfait des résultats : “Les premières données semblent vraiment prometteuses. Honnêtement, je ne pense pas que nous avons poussé le vrai potentiel de FF 91 et j’estime que nous pouvons aller plus loin”.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle