International

[Vidéo] Le premier avion commercial à hydrogène prend son envol dans le ciel anglais

Roman Epitropakis , , , ,

Publié le

Vidéo L’entreprise britannique ZeroAvia a procédé au vol de son premier avion commercial fonctionnant à hydrogène, le 24 septembre. Une première étape avant un deuxième vol, de 400 km celui-ci, prévu pour fin 2020.

[Vidéo] Le premier avion commercial à hydrogène prend son envol dans le ciel anglais
Le Piper M-class, le plus grand avion à hydrogène au monde, a effectué son premier vol le 24 septembre.

La marche vers l’avion à l’hydrogène est en route. La jeune entreprise britannique ZeroAvia, créée en 2017 et spécialisée dans l’aviation à zéro émission, a bouclé jeudi 24 septembre son premier envol comprenant le roulage, le décollage, un circuit complet et l'atterrissage.

Ce vol s’est déroulé dans les infrastructures R&D de l’entreprise à Cranfield, en Angleterre. L’appareil nommé Piper M-class est "le plus grand avion à hydrogène au monde" assure-t-elle, malgré ses modestes 6 places disponibles à bord. ZeroAvia compte 22 employés et est basée à Londres et en Californie.

Soutien actif du gouvernement

Cette étape a lieu dans le cadre du projet HyFlyer réalisé en partenariat avec le gouvernement britannique. Il s’agit d’un programme séquentiel de R&D ayant pour objectif de décarboner les petits avions de transport de passagers de moyenne portée. HyFlyer se donne pour but d’effectuer prochainement des vols d'essai initiaux au départ de Cranfield et se terminant par un vol de démonstration de 250 à 300 milles marins (NM). Outre-Manche, la transition vers l’hydrogène est tout aussi prise au sérieux qu'en France: le gouvernement britannique a même créé le Conseil Jet Zero - dont Zero Avia fait partie –, qui a pour but d’aider le Royaume-Uni à réaliser le tout premier vol passager long-courrier zéro émission.

Coïncidence, l’envol du Piper M-class intervient quelques jours après l’annonce du constructeur aéronautique européen Airbus de réaliser trois concepts d’avions à hydrogène pour 2035, boostés par les 15 milliards d’euros d’aides débloqués par le gouvernement français pour son secteur aéronautique.

Prochaine étape : un vol de 400 km.

La prochaine et dernière étape pour le Piper M-class est prévue pour fin 2020 et consistera à réaliser un vol zéro-émission de 250 miles (400 km) depuis un aérodrome d'Orkney avant la fin de l'année. Pour ce projet, ZeroAvia pourra compter sur ses partenaires actuels que sont le Centre européen de l'énergie marine (EMEC) qui fournira l'hydrogène nécessaire aux essais en vol et développera une plate-forme de ravitaillement mobile compatible avec l'avion ainsi que Intelligent Energy pour sa technologie de pile à combustible de haute puissance appliquée à l’aviation. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte