Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Le futur bateau de la Coupe de l'America sera un monocoque sans quille équipé de foils

Léna Corot

Publié le

Vidéo Les gagnants de la dernière édition de la coupe de l'America définissent la classe de navire qui est utilisée pour l'édition suivante. La Team Emirates New Zealand, a donc dévoilé lundi 20 novembre l'AC 75, le bateau qui devra être utilisé lors de la 36ème coupe de l'America : un monocoque sans quille mais avec deux foils et un safran ballasté en forme de T.

[Vidéo] Le futur bateau de la Coupe de l'America sera un monocoque sans quille équipé de foils
La Team Emirates New Zealand a dévoilé l'AC 75, un monocoque sans quille et avec deux foils ballastés en forme de T.
© Team Emirates New Zealand/DR

A chaque Coupe de l'America, les règles changent...au bon vouloir du gagnant de l'édition précédente. L'Emirates Team New Zealand, l'équipe ayant gagné la 35ème coupe de l'America, vient de dévoiler le voilier qui sera utilisé pour la prochaine édition. Le Français Guillaume Verdier, qui a contribué à leur victoire en 2016 en façonnant leur AC 50, les aide à développer le design de ce nouveau navire. Les Kiwis voulaient visiblement du changement, puisqu'ils ont décidé de délaisser les catamarans pour revenir à un monocoque de 23 mètres de long et sans quille.

Cet AC 75 contient deux foils et un safan ballastés en forme de T qui lui procurent une plus grande stabilité antiroulis en navigation à basse vitesse. En mode navigation normale, le foil sous le vent permet de surélever le monocoque pendant que le foil au vent, relevé hors de l'eau, réduit la trainée.

Lors des départs, des manœuvres et lorsque les conditions météorologiques sont difficiles, les deux foils peuvent être abaissés afin d'apporter une plus grande stabilité et manœuvrabilité au monocoque. Surtout, le navire peut se redresser tout seul quand il chavire grâce à ses deux foils en forme de T.

Au-delà de la performance du navire pour la course, des aspects plus pratiques ont aussi été pris en considération dans le design du monocoque afin qu'il puisse être stocké facilement dans un hangar ou un port : les deux foils sont inclinables sous la coque ce qui lui procure une plus grande stabilité et lui permet d'accoster dans une marina standard puisque cela diminue la largeur du monocoque.

Des technologies adaptables à d'autres classes de navire

Un de leur but est de développer des technologies qui puissent être adaptées facilement à d'autres classes de bateau. Prenant l'exemple de l'édition précédente, Team New Zealand affirme que certaines technologies, comme les ailes rigides des classes AC, ne sont utilisables que sur les catamarans et qu'il n'y a eu aucun transfert de technologie vers d'autres types de bateau.

En plus des foils ils réfléchissent à d'autres innovations. Tous les critères de l'AC 75 qui devront être respectés par les différentes équipes seront dévoilés le 31 mars 2018 annonce l'équipe.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus