[Vidéo] Le drone-pompier de EHang valide ses tests techniques pour aider les soldats du feu chinois

Un an après avoir dévoilé son drone-pompier, la société chinoise EHang annonce qu'elle vient de valider une longue série de tests de 10 mois, permettant à l'appareil de rejoindre les forces chinoises de lutte contre les incendies.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Le drone-pompier de EHang valide ses tests techniques pour aider les soldats du feu chinois
Le drone pompier de EHang a réalisé 52 types de tests différents pour sa certification avant de rejoindre les pompiers chinois.

A l'été 2020, l’Usine Nouvelle vous présentait un véhicule aérien autonome, assez particulier, conçu en Chine pour lutter contre les incendies. La société chinoise EHang, créée en 2014 et basée à Guangzhou, spécialisée dans la conception et la production de taxis volants a transformé un de ses véhicules en un véritable drone-pompier, nommé EH216F. Ce dernier vient de valider les tests techniques lui permettant de rejoindre les soldats du feu chinois.

A LIRE AUSSI

10 mois de tests dans toutes les situations

Pendant dix mois, le drone pompier de EHang a été soumis aux tests de la NFFE, l’autorité chinoise qui régularise les équipements de lutte contre les incendies. Ont été réalisés 52 types de tests différents « dans des domaines tels que les fonctions de commande de vol, la précision du vol stationnaire et du retour, les vols à haute/basse altitude, la compatibilité électromagnétique, la résistance au vent, l'adaptabilité à haute/basse température, résistance aux vibrations/chocs, résistance à la chaleur rayonnante et performance de fumée », explique l’entreprise dans son communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le EH216 brise une vitre à l'occasion d'un de ses tests de certification. Crédit : EHang.

EHang a publié un de ces exercices dans une vidéo, prenant place dans la ville de Laixi en Chine, au nord du pays. On reconnait à sa couleur rouge le drone pompier EH216F, épaulé de deux autres appareils volants, le EH216 pour le transport des passagers et le Falcon B équipé d'un haut-parleur ou utilisé pour transporter des fournitures d'urgence.


De gauche à droite, les drones EH216 et Falcon B qui ont assisté le drone pompier EH216F dans une mission test. Crédits : EHang.

Durant la pandémie, EHang avait prêté main forte au gouvernement sur le terrain avec ses drones, réalisant un appui logistique, des inspections et diffusant des informations à l’occasion de la vague du variant delta. L’entreprise est présente à l’international et a choisi Lyon (Rhône) en 2018 pour implanter un centre de R&D. Elle emploie plus de 200 salariés et a réalisé 27 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2020.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS