PME-ETI

[Vidéo] Le démontage de l'échafaudage de la cathédrale Notre-Dame en time-lapse

Hubert Mary , , ,

Publié le

Vidéo L'énorme structure métallique qui menaçait la cathédrale Notre-Dame de Paris a été entièrement démontée. L'établissement public en charge de la restauration de l'édifice a dévoilé une vidéo de cette opération hors normes.

[Vidéo] Le démontage de l'échafaudage de la cathédrale Notre-Dame en time-lapse
L'échafaudage sinistré qui menaçait la cathédrale a été entièrement démonté en 5 mois.
© Pascal Tournaire

Ses murs centenaires sont à nouveau visibles et l'avenir de Notre-Dame de Paris s'est éclairci mardi 24 novembre. L'imposante structure métallique qui culminait à 40 mètres de haut et entourait la cathédrale gothique a été entièrement démontée, a annoncé l'établissement public en charge de sa restauration. Une étape essentielle qui va permettre de sécuriser définitivement l'édifice et envisager une reconstruction.

(Les cordistes travaillent masqués pour se protéger de potentielles émissions de plomb et en équilibre - 8 juillet 2020 © Patrick Zachmann / Magnum Photos)

(Harnaché aux poutres qui dominent l’échafaudage, un cordiste prépare sa descente au cœur de la structure - juillet 2020 © Pascal Tournaire / Jarnias) 

"Cette opération, inédite et particulièrement complexe, a été minutieusement préparée (…) depuis le 8 juin dernier", écrivent les autorités, qui ont filmé l'intégralité du chantier dans un time-lapse saisissant (à découvrir en bas de cet article). On aperçoit les cordistes équipés scie-sabre en train de découper des parties de la structure, qui comptait quelques 40 000 tubes métalliques. Une grue à palonnier de 80 mètres a également été mobilisée pour soulever les pièces les plus lourdes.

(Le ballet des grues et des nacelles vient dégager la croisée du transept de sa gangue -11 juin 2020 © C2RMF / Alexis Komenda)

Des travaux de sécurisation complémentaires vont débuter

"L’achèvement de la dépose de l’échafaudage sinistré permet d’entreprendre des travaux tout aussi inédits et complexes", indique l'établissement public. Ils débuteront par l'installation d'une tente parapluie coulissante pour mettre hors d’eau la croisée du transept. Les équipes pourront ensuite s'attaquer à la sécurisation des naissances de la voûte de la croisée. Une fois ces étapes réalisées, les cordistes procèderont à "l’évacuation des vestiges, au nettoyage et à l’aspiration des quatre voûtes adjacentes à la croisée du transept". Une opération qui permettra aux architectes en chef des monuments historiques d'affiner leur diagnostic, préalablement aux travaux de restauration, dont Emmanuel Macron a promis l'achèvement en avril 2024.

 

Les opérations de dépose de l’échafaudage sinistré – Rebâtir Notre-Dame de Paris from Etablissement public RNDP on Vimeo.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte