[Vidéo] La production de l'Aston Martin DB5 de James Bond reprend... après 55 ans d'interruption

Aston Matin a relancé la production de l'un de ses modèles mythiques, la DB5, après 55 ans d'interruption dans son usine d'origine à Newport Pagnell (Royaume-Uni). Le modèle popularisé par le film Goldfinger de la saga James Bond sera fabriqué en série limitée à 25 exemplaires, équipés de tous les gadgets du parfait espion.

 

 

Partager
[Vidéo] La production de l'Aston Martin DB5 de James Bond reprend... après 55 ans d'interruption
La DB5 Goldfinger fera partie des voitures les plus chères vendues par la marque de luxe britannique.

Aston Martin ressuscite l'un des plus grands mythes automobiles. Produit de 1963 à 1965, et apparue de la film de la saga James Bond Goldfinger en 1964, la DB5 est de retour.

Le modèle est reconstruit à l'identique à l’Aston Martin Heritage Division à Newport Pagnell dans le comté de Buckinghamshire au Royaume-Uni. 4 500 heures de travail sont nécessaires pour chaque véhicule reconstruit.

Une reproduction à l'identique du modèle Goldfinger

Chaque exemplaire est une authentique reproduction du modèle Goldfinger et aborde à l'extérieur la couleur argent, comme l'originale. Mais des améliorations ont été apportées pour répondre aux standards techniques des modèles de 2020. Sous le capot, on trouve un moteur à aspiration naturelle de 4,0 litres à six cylindres en ligne avec une culasse à six bougies, trois carburateurs et un refroidisseur d'huile, capable de générer environ 290 chevaux.

Les Aston Martin DB5 Goldfinger sont produites en partenariat avec EON Productions, les producteurs des films James Bond. Le véritable superviseur des effets spéciaux, Chris Corbould, a fourni son assistance pour mettre au point les gadgets du véhicule. Certains sont fonctionnels, comme un diffuseur d'écran de fumée situé à l'arrière, des plaques d'immatriculation tournantes avant et arrière, un bouclier arrière blindé. Mais d'autres sont factices : un projecteur de flaque d'huile (version technologique de la peau de banane), les fameuses mitrailleuses avant, un destructeur de pneus, et même un bouton dans le levier de vitesse permettant d'actionner un (faux) siège éjectable.

Le programme Continuation des voitures Aston Martin a commencé en 2017 avec la DB4 GT Continuation. Les nouveaux modèles DB5 font partie des voitures les plus chères qui seront vendues par la marque de luxe britannique. Chaque Goldfinger Continuation s'élève à 2 750 000 £ hors taxes (3 millions d'euros pièce).

Des images de la fabrication dans l'atelier de Newport Pagnell :

0 Commentaire

[Vidéo] La production de l'Aston Martin DB5 de James Bond reprend... après 55 ans d'interruption

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS