International

[Vidéo] La fusée Vega réussit enfin à déployer 53 mini-satellites après son accident de 2019

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 03/09/2020 À 07H28

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Vidéo Après un an d’absence, la fusée européenne Vega a enfin effectué son retour dans l’espace le 2 septembre. À cette occasion, Arianespace a aussi piloté son premier lancement partagé de micro-satellites.

[Vidéo] La fusée Vega réussit enfin à déployer 53 mini-satellites après son accident de 2019
La mission VV16 de la fusée Vega a décollé après de multiples reports.
© ESA-CNES-Arianespace / Optique Vidéo du CSG

Actualisation du jeudi 3 septembre : Après cinq reports, Arianespace a finalement réussi à faire décoller la fusée européenne Vega avec ses 53 satellites. Retardé à cause du typhon Maysak, le lancement s'est déroulé mercredi 2 septembre au Centre spatial guyanais (CSG), à 22h51 (3h51 le 3 septembre en France métropolitaine). "Avec son service de lancement partagé SSMS (Small Spacecraft Mission Service), Arianespace démontre sa capacité à répondre, de manière innovante et compétitive, aux besoins du marché en croissance des petits satellites", se réjouit l'entreprise française.

L’Europe affûte ses outils pour affirmer sa place dans le marché des micro-satellites. Mardi 1er septembre, Arianespace tentera pour la première fois de piloter un vol partagé. L’entreprise française va ainsi tenter de déployer en orbite 53 satellites. Le décollage devrait être suivi attentivement pour un autre aspect : il représente la première mission du lanceur léger Vega depuis son accident en juillet 2019.

Une mission reportée à quatre reprises

Baptisée VV16, cette mission a déjà subi quatre reports à cause de vents d’altitude défavorables. Cette fois, la fenêtre de tir s’étend du 1er au 4 septembre, avec une probabilité de lancement évaluée à 90 % au 27 août. Si tout se déroule bien, la fusée décollera depuis le Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou à 22h51 (soit 3h51 du matin le 2 septembre en France métropolitaine).

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte