[Vidéo] La fusée Russe Soyouz lance avec succès onze satellites

Le lanceur Soyouz-2.1a a réussi la mise en orbite de onze satellites dans la matinée de jeudi 1er février. La fusée Russe a décollé du cosmodrome Vostotchny situé au sud-est de la Sibérie (Russie) à 3h07 heure de Paris. La Russie ambitionne de lancer 150 satellites d’ici 2025, malgré d’importants revers ces dernières années.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] La fusée Russe Soyouz lance avec succès onze satellites
Le lanceur Russe Soyouz.2.1a lors de son décollage du cosmodrome de Vostotchny (Russie), jeudi 1er Février à 3h07 heures de Paris

L’agence spatiale Russe Roskonos a annoncé la mise en orbite réussie de onze satellites. Le lanceur Soyouz-2.1a utilisé pour la mission a décollé jeudi 1er février à 5h07 heures de Moscou (3h07 heures de Paris) depuis le nouveau cosmodrome Vostotchny situé au sud-est de la Sibérie (Russie).

Parmi les onze satellites, figuraient deux satellites d’observation terrestres russes Kanopus-V n°3 et n°4 de 473 kg chacun. Ils ont été conçus pour prévenir les catastrophes naturelles et humaines ainsi que pour suivre les ressources agricoles et aquatiques de la planète. La constellation Kanopus compte en tout six satellites. Le premier a été mis en orbite en 2012. Les deux derniers devraient être lancés courant 2018.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La fusée Soyouz a également embarqué neuf satellites allemands et américains de taille plus modeste. L’étage supérieur du lanceur, contenant l’ensemble de la charge utile s’est détaché au terme de 8 minutes et 49 secondes de vol. La mise en orbite des satellites Kanopus-V n°3 et 4 a été réalisée avec succès un peu plus d’une heure après le décollage, celle des autres satellites au bout de 2h30 de vol.

En 2017, la Russie a réalisée 19 lancements selon l’agence de presse RIA Novosti. Son ambition est de mettre en orbite 150 satellites d’ici 2025 malgré d’importants revers ces dernières années. La Roskonos a notamment perdu un vaisseau Progress destiné à une mission de ravitaillement de la station spatiale internationale (ISS) en décembre 2016.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS