Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] La F1 fait son grand retour en France sur le circuit Paul-Ricard

Cédric Soares , , ,

Publié le , mis à jour le 22/06/2018 À 17H53

Vidéo Le circuit Paul-Ricard dans le Var accueillera le retour du Grand Prix F1 de France, dimanche 24 juin. Les écuries n’avaient plus limé l’asphalte hexagonal depuis dix ans. Les pilotes s’élanceront sur la piste, longue de 5,8 Km le 21 juin 2018. Le coût du projet est évalué à 30 millions d’euros.

[Vidéo] La F1 fait son grand retour en France sur le circuit Paul-Ricard
La France fait son retour dans le calendrier du championnat de formule 1 2018. Le circuit Paul-Ricard accueillera l'épreuve du 21 au 24 juin
© Grand Prix de France

La Formule 1 fait son grand retour dans l’hexagone, dimanche 24 juin. Depuis dix ans, la gomme des monoplaces n’avait pas chauffé sur l’asphalte français. Felipe Massa a remporté la dernière édition du Grand Prix de France en 2008 sur le circuit de Magny-Cours (Nièvre). Son successeur s’élancera sur celui de Paul-Ricard dans la commune de Le Castellet (Var).

Le Grand Prix de France vient après celui du Canada et avant celui d’Autriche. Son tracé s’étale sur 5,8 Km. Il comporte deux grandes lignes droites. L’une d’entre elle, nommée “Mistral” est coupée par une chicane. Les bolides passeront de 344 km/h à 144 km/h à son entrée. Cette configuration “va offrir de superbes opportunités de dépassements” analyse Jean Alesi dans le dossier de presse. 65 000 spectateurs pourront prochainement commander leurs places.

 

Le tracé du GP de France F1 sur le circuit Paul-Ricard

Le circuit Paul-Ricard a été inauguré en 1970. Le stade automobile a été reconnu en 2017 premier centre d’excellence par l’institut de la Fédération internationale d’automobile (FIA) pour la sécurité dans le sport automobile. Plusieurs autres grandes épreuves de sports mécaniques, comme le Bol D’or ou le Grand Prix Camions, y sont organisés. Ses infrastructures offrent 167 solutions de pistes différentes.

Un projet à 30 millions d’euros

Le coût du projet du nouveau Grand Prix de France de F1 est estimé à 30 millions d’euros. Le Groupe d’intérêt public qui le pilote estime l’impact économique global pour la région à 65 millions d’euros. La région PACA en est l’actionnaire principal. La Métropole Nice Côte D’azur le département et la CCI du Var font partie des membres. Christian Estrosi, maire de Nice préside l’instance. L’ancien délégué interministériel aux grands évènements sportif du gouvernement Fillon, Gilles Dufeigneux, en est le directeur général.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle