[Vidéo] La construction de l’usine d’hydroliennes d’OpenHydro démarre

La première pierre de l'usine d’assemblage d’hydroliennes d’OpenHydro a été posée le 21 juillet à Cherbourg (Manche). La mise en service d’un premier module d’une capacité nominale de production de 25 turbines par an est prévue au premier trimestre 2018.

Partager
[Vidéo] La construction de l’usine d’hydroliennes d’OpenHydro démarre

L’usine d’assemblage d’hydroliennes d’OpenHydro, filiale de Naval Group (ex. DCNS) à Cherbourg, est une première mondiale, selon l’industriel. La première pierre a été posée le 21 juillet, en présence d’Hervé Morin, président de la région Normandie et de Ports Normands Associés (PNA), de Philippe Bas, président du Conseil départemental de la Manche, de Benoît Arrivé, maire et vice-président de la Communauté d’agglomération du Cotentin, de Thierry Kalanquin, président de Naval Energies et d’OpenHydro et de Patrick Gougeon, directeur Général d’OpenHydro.

Le premier module d’une capacité nominale de production de 25 turbines par an, d’une superficie 5 500 m² sera implanté sur un terrain de 5 ha environ prêt du port. La SHEMA est maître d’ouvrage. Naval Group sera locataire des installations. Pour réaliser l’assemblage des turbines, une opération délicate qui consiste à intégrer le rotor (16 mètres de diamètre) dans le stator (16 mètres de diamètre), il comprendra deux moyens de levage de forte capacité (90 t chacun). L’usine disposera d’un accès direct aux nouveaux quais lourds réalisés sur le port.

Assemblage et maintenance

Une quarantaine de personnes assureront l’assemblage et la maintenance des sept hydroliennes de la ferme pilote du Raz Blanchard du projet Normandie Hydro, mené par Naval Energies en partenariat avec EDF Energies Nouvelles, puis de celles destinées aux fermes commerciales. Elle servira également de base industrielle pour fournir les hydroliennes d’autres projets pré-commerciaux développés par Naval Energies, filiale de Naval Group, à l’international. Son entrée en service est prévue au premier trimestre 2018.

Pensée de façon modulaire, l’usine pourra être agrandie pour augmenter sa capacité de production en vue des futures fermes commerciales. La région Normandie a participé au financement de l’usine à hauteur de 450 000 euros.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS