Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] La Chine réussit son premier lancement test d'une fusée hypersonique

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Le 3 août, la Chine a réussi le lancement test d'une fusée hypersonique. Entre l'empire du Milieu, les États-Unis et la Russie, une course est engagée pour développer cette technologie. Elle pourrait avoir des applications dans le domaine militaire et dans le transport.

[Vidéo] La Chine réussit son premier lancement test d'une fusée hypersonique
Le 3 août, la Chine a réussi le lancement test d'une fusée hypersonique.
© CAAA

La Chine assure avoir réussi son premier lancement test d’un engin hypersonique le vendredi 3 août. Baptisée Xingkong-2, la fusée a été construite par la China Academy of Aerospace Aerodynamics (CAAA), une filiale de l’entreprise d’État chinoise China Aerospace Science and Technology Corporation.

Selon la CAAA, le lanceur a atteint une vitesse maximale de Mach 6, soit 7344 km/h. Les étages de la fusée se sont séparés avant son entrée dans l’espace. Après cette étape, l’engin a commencé son vol autonome en effectuant diverses manoeuvres. Le test a été un succès complet selon la CAAA et Xingkong-2 se serait posé à l’endroit prévu.

Une vidéo donne à voir les premières étapes de cette mission. À côté de la communication millimétrée d’entreprises américaines comme SpaceX et Virgin Galactic, les images ont de quoi dénoter. Nous pouvons apercevoir, par exemple, la fusée être déchargée d’un camion quelque peu poussiéreux.

La pression s'accentue sur les États-Unis et la Russie

La CAAA n’a pas indiqué le but de cet engin hypersonique mais il représente en tout cas un véritable progrès pour l’industrie aérospatiale chinoise. Ce lancement accentue la pression sur les Etats-Unis et la Russie. Les deux pays cherchent eux aussi à développer des armes hypersoniques qui ont l’avantage d’être plus difficiles à détecter. L’armée américaine souhaite créer un missile hypersonique d’ici 2023. En février 2018, la Russie a également assuré avoir réussi des premiers tests de missiles hypersoniques.

La technologie pourrait aussi servir des buts plus louables : Boeing, par exemple, cherche à fabriquer un avion hypersonique pour le transport de passagers (mais envisage tout de même des applications pour le transport de marchandises et la défense).

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus