[Vidéo] La Chine réussit le vol inaugural de sa nouvelle fusée Longue Marche 5B

Malgré le Covid-19, la Chine remporte un beau succès dans le secteur spatial. La nouvelle fusée Longue Marche 5B a réussi son vol inaugural le 5 mai. À terme, ce lanceur lourd doit contribuer à la construction d'une station spatiale chinoise en orbite terrestre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] La Chine réussit le vol inaugural de sa nouvelle fusée Longue Marche 5B
La nouvelle fusée Longue Marche doit aussi servir au lancement de la sonde Chang’e-5 vers la Lune fin 2020.

Bonne nouvelle pour le programme spatial chinois. Mardi 5 mai, la fusée Longue Marche 5B a réussi son vol inaugural. Le lanceur n’embarquait aucun astronaute mais il a tout de même permis de tester une capsule spatiale destinée à mener de futurs voyages habités. Une mission importante alors que le pays souhaite devenir le nouveau champion de l’exploration spatiale.

Une fusée de 53 mètres

Le lancement s’est déroulé vers 18h00 heure locale (12h00 à l’heure de Paris) au Wenchang Satellite Launch Center, sur l’île de Hainan, au sud de la Chine (voir vidéo ci-dessous). Équipée de quatre propulseurs d’appoint, la fusée s’élève à 53,7 mètres avec un diamètre de 5 mètres et une capacité de 22 tonnes en orbite basse selon l’agence publique Xinhua. C’est un peu plus que la capacité de la future fusée européenne Ariane 6 (21,6 tonnes) qui doit effectuer son vol inaugural en 2020.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La capsule doit toutefois encore réussir son retour en toute sécurité sur Terre. Elle devrait se poser à l’aide de parachutes dans un désert au nord de la Chine vendredi 8 mai.

Un projet de station spatiale pour 2022

“La construction de la station spatiale chinoise franchit une étape supplémentaire avec le succès du vol inaugural de la nouvelle fusée lourde, la Longue Marche 5B”, a commenté dans un communiqué l’entreprise d’État China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC).

La Chine travaille effectivement sur un projet de station modulaire en orbite terrestre, Tiangong-3, qu'elle espère assemblerq>W dans l’espace dès 2022. La capsule testée le 5 mai pourrait embarquer jusqu’à six astronautes ou trois astronautes avec 500 kilos de cargaison vers cette station. Un premier module doit être envoyé dans l’espace dès 2021. Au total, le pays pourrait mener une douzaine de décollages pour construire la station.

Dernier lancement avant la mission martienne

La nouvelle fusée Longue Marche doit aussi servir au lancement de la sonde Chang’e-5 vers la Lune fin 2020. Le prochain lancement chinois interviendra un peu plus tôt, en juillet 2020, avec la mission Tianwen-1 : la Chine tentera de lancer une sonde et un rover en direction de la planète Mars avec une autre fusée Longue Marche 5.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS