[Vidéo] L’Airbus A340 Blade récompensé pour ses ailes laminaires

Le démonstrateur Airbus A340 Blade a reçu le prix "Technology" dans la catégorie avions de ligne à la cérémonie des Aviation Week’s Laureates 2018 qui s’est tenue à Washington (Etats-Unis) le 1er mars. L’appareil est doté d’ailes laminaires visant à réduire de 50% les frictions et de 5% les émissions de CO2.

Partager

[Vidéo] L’Airbus A340 Blade récompensé pour ses ailes laminaires
L'Airbus A340 Blade a remporté, jeudi 1er mars, le prix "Technology" dans la catégorie avion de ligne à la cérémonie Aviation Week 's Laureates Award

L’avion d’essai Airbus A340 Blade s’est fait remarquer à la cérémonie des Aviation Week’s Laureates Awards 2018. Le démonstrateur a remporté, jeudi 1er mars à Washington (Etats-Unis), le prix "Technology" dans la catégorie des avions de ligne. Le jury a récompensé les ailes laminaires de l’appareil surnommé "Flight Lab".

Leur particularité est de se terminer par deux extrémités, formant un angle à 20° avec le reste de la voilure. Avec cette architecture, Airbus espère réduire de 50% les frictions au niveau des ailes et de 5% les émissions de CO2.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’A340 Blade a effectué son premier vol, entre Tarbes et Toulouse, en septembre 2017. Afin de vérifier l’impact de la laminarité, les ingénieurs de l’avionneur vont effectuer en 2018 une série de tests avec un état de surface dégradé sur la voilure. Le démonstrateur a déjà réalisé 66 heures de vol. En tout, Airbus entend éprouver la validité du concept sur 150 heures de vol. Les tests sont menés grace à une batterie d’instruments embarqués comprenant des caméras infrarouges, des générateurs acoustiques ainsi que des capteurs pour mesurer les déformations des ailes en temps réel.

Il aura fallu 16 mois aux équipes afin de modifier l’A340 pour y intégrer les ailes laminaires. L’appareil s’inscrit dans le cadre du programme européen public-privé Clean Sky. Il vise à développer des technologies pour réduire l’empreinte environnementale des appareils.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS