[Video] Kinéis lance la première constellation européenne de nano satellites pour l'internet des objets

Avec le soutien du Centre National d’études spatiales (CNES), Collecte Localisation Satellites (CLS) a annoncé la création d’une nouvelle filiale, Kinéis. Avec sa constellation de 20 nano satellites, ce nouvel opérateur satellitaire fournira, d'ici 2030, une connectivité entièrement dédiée à l'industrie des objets connectés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Video] Kinéis lance la première constellation européenne de nano satellites pour l'internet des objets
Avec ses nano satellites, Kinéis fournira une connexion satellitaire dédiée aux objets connectés

Avec les nouvelles montres, voitures, et même maisons intelligentes, l’heure est aux objets connectés (ou IoT). Selon une étude publiée par CISCO, le nombre d’objets connectés dans le monde dépassera les 30 milliards d’ici 2020. Cependant, à l’heure actuelle, 90 % de la surface du globe est "non connectée" ou connectée à des coûts souvent prohibitifs, sans mentionner la complexité d’usage.

Afin de répondre à ces problématiques, et avec le soutien du Centre National d’études spatiales (CNES), Collecte Localisation Satellites (CLS) a annoncé la création d’une nouvelle filiale, Kinéis. Son ambition : devenir un acteur majeur du NewSpace, démocratiser l’IoT, et permettre, d’ici à 2030, à plusieurs millions d’objets d’être connectés où qu’ils se situent sur la surface du globe. Professionnels et grand public auront accès à un "service de localisation et de connectivité satellitaire mondial, simple d’emploi et abordable".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon Alexandre Tisserant, le directeur du projet, Kinéis est "un opérateur satellitaire qui fournira une connectivité unique, universelle, entièrement dédiée à l’industrie des objets connectés. Chaque objet équipé d’un modem Kinéis pourra être localisé et transmettre des données où qu’il se trouve, quelles que soient les conditions. La connectivité Kinéis est simple à intégrer, basse consommation, fiable, proposée à un coût très compétitif, la rendant accessible à tous".

Mise en orbite à l'horizon 2021

La connectivité Kinéis s’appuie sur une nouvelle constellation satellitaire constituée de 20 nano satellites, conçue par Thales Alenia Space, en collaboration avec Nexeya et Syrlinks. Basée sur une technologie de communication développée sur mesure pour les objets connectés, elle sera placée en orbite à l’horizon 2021.

Kinéis bénéficie en outre d’un avantage non négligeable : être l’héritière du système ARGOS. Développé par le CNES dans les années 80, cela fait quarante ans qu’il permet la localisation et la collecte de données d’objets connectés. Avec Kinéis, CLS souhaite faire évoluer ARGOS et démocratiser "un système qui a permis de réécrire l’histoire des migrations animales, de gérer durablement les ressources marines, de lutter contre la piraterie, de suivre les plus grandes courses au large".

Kinéis souhaite travailler avec les opérateurs IoT terrestres, les opérateurs satellites existants et les fabricants d’objets connectés. Pour cela, elle se positionne en entrée de gamme pour certains opérateurs de satellites et en complémentarité pour les opérateurs terrestres qui souhaiteraient proposer à leurs clients une couverture mondiale.

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a précisé que ce dernier apporterait un "soutien inconditionnel pour développer ce qui deviendra très vite une référence mondiale" afin de "favoriser le développement de l’industrie spatiale française et de son excellence".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS