[Vidéo] Grâce au jumeau numérique, GE compte sauver des millions de dollars

Les ratés de la maintenance coûtent 8 milliards de dollars chaque année à l’industrie aéronautique. La solution que préconise General Electric : le jumeau numérique, capable d’anticiper les pannes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Grâce au jumeau numérique, GE compte sauver des millions de dollars
Colin Parris de General Electric

Les jumeaux numériques pourraient bien se multiplier dans l’industrie. Ce concept de réplication digitale d’un produit réel est l’une des technologies que pousse le géant américain General Electric. "Grâce à une conversation de dix minutes avec un jumeau numérique, nous avons trouvé une solution qui permettrait d'économiser 12 millions de dollars pour le client avec un simple ajustement dans la façon dont une turbine fonctionne", s’enthousiasme Colin Parris, l’un des dirigeants pour la recherche logicielle de la branche R&D de GE, dans un article publié mardi 17 janvier sur le site du groupe.

Sa définition du jumeau numérique ? "Une réplique numérique exacte de la machine physique construite avec des algorithmes d'intelligence artificielle qui lui permettent de voir, de penser et d'agir comme les êtres humains". L’expert cite en particulier le secteur aéronautique, l’une des activités phare de General Electric. D’après lui, les retards de vols et autres annulations, en raison d’avaries, coûtent 8 milliards de dollars par an. Avec le concept de jumeau numérique, également développé par des groupes comme Siemens et PTC, les compagnies aériennes pourraient davantage anticiper les pannes. Vidéo à l’appui, Colin Parris décrypte cette solution, applicable à tous les secteurs industriels.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS