Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Essais concluants pour le bateau de patrouille autonome Pacific 950 de BAE Systems

Alice Vitard , , ,

Publié le

Vidéo Le 24 juillet 2019, l'entreprise anglaise BAE Systems a annoncé avoir mené à bien une série de tests sur son bateau sans équipage, le Pacific 950 Rigid Inflatable Boat (RIB). Le but de cette technologie est de rendre les missions navales plus rapides, plus faciles et plus sûres pour le contrôle des frontières, ou encore des opérations anti-piraterie.   

[Vidéo] Essais concluants pour le bateau de patrouille autonome Pacific 950 de BAE Systems
Le Pacific 950 devra pouvoir être intégré sur des navires de guerre existants.

"Cette technologie représente un pas en avant considérable dans l'interaction entre l'homme et la machine", a déclaré Mike Woods, chef de la technologie pour les missions maritimes de BAE Systems, le 24 juillet 2019, lors de l'annonce des tests concluants sur le Pacific 950 Rigid Inflatable Boat (RIB).

Le système d'arme reste sous contrôle humain

Ce bateau a été développé aux côtés des entreprises L3 Harris Technologies et MSI Defence Systems. Il peut fonctionner de façon totalement autonome ou télécommandé à distance et naviguer pendant 10 jours. Le système d'arme reste, lui, sous l'entier contrôle humain. 

Il est équipé d'un système de prises de décisions de navigation automatisées, permettant ainsi aux opérateurs de se concentrer sur d'autres informations, telles que les menaces plus lointaines. 

Ce système a de nombreuses applications, selon BAE Systems, telles que des opérations anti-piraterie, le contrôle des frontières et la sécurité maritime.

Le Pacific 950 pourrait être intégré aux navires de guerre existants

Ce navire a été introduit pour la première fois en 2015 à titre expérimental puis, un an plus tard, dans le cadre de "Unmanned Warrior" de la Royal Navy, une démonstration de systèmes navals sans équipage. Le but, dans le mois à venir, est de prouver que Pacific 950 peut être intégré aux navires de guerre existants.

Crédit photos : BAE Systems

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle