Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Elon Musk ébahi par le décollage de son lanceur Falcon Heavy

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le

Vidéo Le décollage n'était pas sans risque. Quand Elon Musk voit décoller devant ses yeux le lanceur Falcon Heavy, il ne cache pas son enthousiame. La vidéo de National Geographic nous montre sa réaction. 

[Vidéo] Elon Musk ébahi par le décollage de son lanceur Falcon Heavy
La fusée Falcon Heavy a décollé de son pas de tir du centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride.
© Flickr - SpaceX - CC

Les feux du Falcon Heavy se sont allumés le 6 février 2018 sous les yeux écarquillés de son fondateur : Elon Musk. Il s’en étonne presque lui-même en début de vidéo : "P****n, ce truc a décollé !", jure-t-il. National Geographic nous ouvre les portes des coulisses du lancement en filmant la réaction du patron de SpaceX.

Lui et son staff se précipitent hors du centre de contrôle pour le voir en vrai : "regardez ça, c’est irréel", dit-il, émerveillé. Falcon Heavy, de la base spatiale de Cap Canaveral en Floride, à 21h50, heure de Paris, vient de concrétiser des années de travail. On le voit, le nez en l’air et la bouche ouverte, abasourdi par la réalité qu’il constate.

Après le lancement, Elon Musk a tenu une conférence de presse où il confie avoir manqué d’annuler le programme Falcon Heavy à trois reprise "parce que c’était beaucoup plus difficile que prévu". Le projet a débuté en 2011 et Elon Musk avait prévu de le lancer en 2013. C’est finalement cinq ans après que la fusée capable d’emporter 64 tonnes de charge utile est propulsée dans le ciel.  De peur d’une explosion, Elon Musk n’a pas emporté de satellite dans le ciel mais sa Tesla roadster, désormais mise en orbite. 

Un lancement réussi qui rapproche SpaceX de son premier objectif : "Falcon Heavy a été conçu d'emblée pour transporter des humains dans l'espace et restaurer la possibilité de vols habités vers la Lune ou Mars",  indique l’entreprise sur son site Internet. Falcon 9, Falcon Heavy ainsi que la capsule Dragon capable d'accueillir un équipage, sont des pièces essentielles pour construire une fusée encore plus impressionnante, d'une capacité d'une centaine de passagers et capable de rejoindre la planète rouge. Selon lui, un premier voyage sera possible vers 2024.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus