Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Dix chiffres-clés pour les dix ans du premier vol commercial de l'Airbus A380

Aurélie M'Bida , , ,

Publié le , mis à jour le 26/10/2017 À 07H59

Le 25 octobre 2007, Singapore Airlines faisait voler pour la première fois le "Superjumbo" entre Singapour et Sydney. Dix ans de succès et de revers.

[Vidéo] Dix chiffres-clés pour les dix ans du premier vol commercial de l'Airbus A380 © Airbus

Depuis la date du 25 octobre 2007, des millions de passagers ont foulé les doubles ponts de l'A380 d'Airbus. Mais seules quelques centaines d'appareils ont été commercialisés. Une difficulté que l'avionneur a bien du mal à surmonter, d'autant que ce géant des airs représente un coût de production substantiel. Retour chiffrés sur l'aventure A380. Dix chiffres qui cristallisent aussi les difficultés de l'avion préféré des passagers.

317 : c'est le nombre de commandes de l'appareil au 30 septembre 2017, soit exactement une variation nulle depuis 2013. A noter que deux A380 ont été commandés en 2016 et annulés finalement cette année.

216 : c'est le nombre de livraisons du long-courrier d'Airbus. La dernière en date du 29 septembre pour la compagnie Emirates, principal client de l'A380 avec 140 appareils commandés, devant Singapore Airlines (24) et Qantas (20).

101 : c'est le nombre d'appareils actuellement en carnet de commandes. A titre de comparaison, pour ses moyen-courriers A330/A340/A350, tous modèles confondus, Airbus possède un carnet de commandes de 1070 aéronefs.

300 : c'est, en moyenne, le nombre d'A380 en vol dans le monde chaque semaine. Un A380 décolle ou atterrit dans le monde toutes les deux minutes.

190 : c'est, en millions, le nombre de passagers transportés dans le monde depuis le premier vol commercial de l'appareil.

1 : c'est le nombre d'A380 produit chaque mois par Airbus. Au vu du faible carnet de commandes, l'avionneur européen doit diminuer la cadence en 2017 pour ne produire plus qu’un appareil par mois – contre 2,5 auparavant –, soit 12 livraisons en 2018.

437 : c'est, en millions de dollars, le prix catalogue d'un A380. Un prix élevé si on le rapproche de son principal concurrent en termes de capacité, le Boeing 747-8, qui vaut lui 387 millions de dollars. A noter toutefois qu'il ne s'agit que des prix "affichés", et que ceux-ci restent soumis à négociation. L’enjeu pour Airbus est de réduire la voilure tout en assurant la profitabilité de son programme A380, alors que le seuil de rentabilité aurait été atteint en 2015. "Nous devons diminuer les coûts fixes et améliorer les performances industrielles afin de réduire les coûts par avion", avait affirmé Fabrice Brégier lors de la dernière présentation des résultats commerciaux du groupe.

853 : c’est le nombre de passagers maximum que peut contenir un A380, soit le plus gros avion du monde en termes de transport de voyageurs. Ceci dit, aucune compagnie n’a pour l'heure osé transporter autant de passagers. En pratique les compagnies transportent jusqu'à 497 personnes. Pour répondre à ce manque à gagner, et à la réticence des compagnies qui se traduit dans l'absence de commandes, Airbus réfléchit à de nouvelles maquettes de l'A380. Il a ainsi présenté à l'occasion du salon Aircraft Interiors Expo de Hambourg (Allemagne) en avril dernier, un nouvel agencement de la cabine de l'avion : rognant sur les espaces communs, repensant les attributs spécifiques du paquebot des airs, proposant jusqu'à 575 passagers.

18 : c'est le nombre de compagnies clientes de l'A380 dans le monde. Elles sont 48 à faire voler l'Airbus A340, 45 pour l'A350.

55 : c'est le nombre d'aéroports desservis par l'A380 dans le monde à ce jour. 

 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

27/10/2017 - 09h10 -

317 C' est plutôt autour de 260, à condition qu' Emirates prenne bien les 140. Certaines commandes figurent encore sur le bilan mais on sait bien qu' elles ne seront jamais concrétisées (Virgin par exemple a transformé sa commande sur le 350). 300 Avec 43 vols par jour, difficile d' imaginer un mouvement toute les 2 mn... 853 Certes,mais le problème N°1 pour le 380 est qu' avec 420 PAX le tout prochain 777-9X, pour aller un peu plus loin, emportera une centaine de tonnes de carburant en moins; c' est une énorme économie par siège et chaque jour éventuellement. 18 C' est plutôt 13 en tenant compte de ce que j' ai dit plus haut.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus