[Vidéo] Découvrez le vol inaugural d'un avion de chasse sans pilote de Boeing avec l'armée australienne

Boeing et l'armée australienne ont déclaré mardi 2 mars avoir bouclé le premier test d'un chasseur sans pilote. Ce vol inaugural sert à évaluer les performances de l'appareil qui sera produit en Australie.

Partager

[Vidéo] Découvrez le vol inaugural d'un avion de chasse sans pilote de Boeing avec l'armée australienne
Boeing et l'armée de l'air royale australienne (RAAF) ont annoncé avoir bouclé le premier essai en vol d'un avion de chasse sans pilote.

Le matériel de guerre sans humains continue de progresser. Mardi 2 mars, un chasseur sans pilote s'est envolé en Australie pour son premier vol, organisé par Boeing et l'Armée de l'air royale australienne (RAAF). Cet avion de chasse est conçu pour voler en formation de combat aux côtés d'appareils avec équipage. Dénommé "Loyal Wingman", le chasseur est le premier appareil militaire conçu et destiné à être produit en Australie depuis plus de cinquante ans. L'Usine Nouvelle avait suivi l'aventure de l'appareil avec sa livraison en Australie en mai 2020 et l'allumage de ses moteurs en septembre.

Evaluation des performances

Pour sa première sortie, l'appareil sans pilote a effectué un parcours prédéfini à différentes vitesses et altitudes pour évaluer la fonctionnalité et les performances de vol de la conception, explique Boeing. Le test a été effectué sous la supervision d'un pilote de Boeing contrôlant la procédure depuis une station terrestre dans l'Etat d'Australie du Sud. Long de 11,6 mètres et disposant d'une portée de 3 704 kilomètres, le "Loyal Wingman" peut transporter des armes et servir de bouclier pour protéger d'autres avions de chasse avec équipage et plus coûteux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

D'autres investissements australiens

Canberra a fait savoir mardi 3 mars qu'il comptait investir 89 millions de dollars supplémentaires pour acquérir trois appareils de plus dans l'objectif de développer des tactiques avec plusieurs appareils. Le gouvernement australien a déjà investi près de 30 millions de dollars. Boeing a indiqué par le passé que l'avion multifonctions pouvait être adapté pour être vendu à d'autres clients dans le monde.

De même que l'avionneur américain, plusieurs compagnies investissent de plus en plus dans le développement de technologies autonomes alors que les armées du monde entier cherchent des moyens moins coûteux et plus sûrs pour optimiser leurs ressources.

Avec Reuters, par Jamie Freed, version française de Jean Terzian

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS